Le siège de SOS Méditerranée attaqué par des militants d'extrême droite

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le siège de SOS Méditerranée attaqué par des militants d'extrême droite

Publié le 05/10/2018 à 17:59 - Mise à jour à 18:00
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le siège de l'ONG SOS Méditerranée à Marseille a été attaqué par des militants de Génération identitaire, groupuscule d'extrême droite qui accuse l'association de complicité de trafic d'êtres humains et réclame la saisie du navire humanitaire Aquarius.

Le groupuscule d'extrême droite Génération identitaire a attaqué ce vendredi 5 dans l'après-midi le siège de l'ONG SOS Méditerranée à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le personnel de l'association humanitaire a été profondément choqué mais personne n'a été blessé. La police est rapidement intervenue selon 20 Minutes, qui a rapporté l'information, et 22 militants ont été arrêtés.

Ces individus ont été placés en garde à vue et vont être poursuivis pour violences volontaires et séquestration en réunion.

En milieu d'après-midi, ces 22 militants du groupuscule d'extrême droite ont fait irruption dans les locaux marseillais de SOS Méditerranée et ont fait fuir les salariés de l'ONG qui s'occupent généralement d'affréter l'Aquarius (navire humanitaire qui parcourt la Méditerranée pour sauver la vie des migrants qui tentent la traversée vers l'Europe).

Lire aussi: Aquarius - SOS Méditerranée coupable de "traite humaine" pour le RN marseillais

Ils ont déployé des banderoles dont une affichant le slogan suivant: "SOS Méditerranée complice de trafic d'êtres humains".

SOS Méditerranée, qui craint de perdre le pavillon panaméen de l'Aquarius, a appelé à une grande manifestation citoyenne samedi 6 octobre en soutien à leur action et au sauvetage en mer des migrants. La consigne est de porter un tee-shirt orange (qui rappelle la couleur de la coque du navire humanitaire).

En parallèle, SOS Méditerranée poursuit son appel aux dons pour l'aider à financer les sorties en mer de l'Aquarius qui coûte 11.000 euros.

Et aussi:

Génération identitaire traitée de "nazie": deux militants antiracistes au tribunal

Incitation à la haine: la page de Génération identitaire fermée par Facebook

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des militants d'extrême droite Génération identitaire ont été arrêtés à Marseille après avoir envahi le siège de l'ONG SOS Méditerranée.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-