Le vaccin est "un peu un médicament": l’incroyable aveu de Jean-François Delfraissy

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 26 janvier 2022 - 16:53
Image
Jean-François Delfraissy
Crédits
Ludovic Marin / POOL / AFP
Jean-François Delfraissy, président du Conseil Scientifique.
Ludovic Marin / POOL / AFP

« Un vaccin-médicament », a-t-on pu entendre dans la bouche de Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, lors d’une interview sur France Info ce mardi 25 janvier. Un glissement sémantique de taille, qui n'est pas passé inaperçu.

Un aveu difficile : « C'est incompatible.  Je ne devrais pas dire ça et pourtant, c’est la réalité »

Une fois, deux fois, trois fois... Les vaccinations n'en finissent pas. La journaliste pointe du doigt les non-dits des autorités scientifiques, sans trop cacher son agacement : « Vous nous dites que dès le début, on voyait chez les animaux que la durée de vie du vaccin était très limitée. On en est à trois doses, bientôt quatre. Comment voulez-vous convaincre avec ça ? » Voilà une question avec laquelle le président du Conseil scientifique peine à se dépatouiller.

Il tente tout de même sa chance : « Vous avez bien compris que ce vaccin est très particulier  », a commencé le médecin avant de lâcher le mot qui mettra les réseaux sociaux en ébullition : « Ce vaccin est très particulier, c’est un peu une forme de vaccin-médicament, puisqu’en fait, il protège contre les formes sévères et les formes graves, et ça n’a pas été assez dit ».

Plutôt que de réagir sur le sujet des formes graves, qui ne font tout de même pas partie des tabous, comme le laisse entendre M. Delfraissy, le journaliste de France Info s'est arrêté sur le terme de « vaccin-médicament », coupant le médecin dans son développement : « Ça non plus, ça n’a pas été dit. Ça, vous l’entendez dans la rue : ce n’est plus un vaccin, c’est un médicament », lui fait-il remarquer avant de lui demander : « Dans votre bouche, c’est nouveau ? »

Visiblement conscient que le mot n’est pas anodin, le président du Conseil scientifique a néanmoins tenu à l’assumer : «  C'est incompatible. Je ne devrais pas dire ça et pourtant, c’est la réalité », a-t-il maladroitement répondu, laissant les journalistes pantois.

Les réactions pleuvent sur les réseaux

« Cette réponse du président du conseil scientifique est hallucinante, car un médicament est fait pour soigner des gens malades », a martelé le sénateur et radiologue Alain Houpert sur Twitter.

Quant à lui, Alexis Poulin, éditorialiste chez RT France, ironise quant à un nouveau nom qu’il faudrait attribuer au « passe vaccinal » suite à cette déclaration.

De son côté, l’essayiste Idriss Aberkane a mis en exergue les évolutions du discours sur le vaccin au fil de l’année 2021.

Quoi qu'il en soit, tout en apportant son lot de contradictions, cette déclaration remet en perspective la stratégie du « tout vaccin ». Si les grands défenseurs des traitements précoces y trouveront peut-être leur compte, le malade, lui, ne sait plus sur quel pied danser. Tout cela n'est pas sans rappeler la célèbre citation, attribuée à Albert Camus : « Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde. »

À LIRE AUSSI

Image
Delfraissy et Fauci
L'indépendance sanitaire des Français entre les mails du Pr Delfraissy et Anthony Fauci
Un document de plus de 3000 pages d'échanges de mails déclassifiés a fuité. Un point commun entre tous, le Dr Anthony Fauci, immunologue américain, mais surtout consei...
03 juin 2021 - 15:27
Politique
Image
Jean-Marc Sabatier, le grand entretien partie 1
Immunité, vaccins, effets indésirables, traitements : l'analyse de Jean-Marc Sabatier
Que savons-nous de l’immunité ? Comment celle-ci se mobilise-t-elle lors d’une infection ou d’une vaccination ? Qu’est-ce que l’immunité innée non spécifique ? Et l’im...
29 décembre 2021 - 20:01
Opinions
Image
Le siège social de Pfizer France, à Paris (14e), le 5 novembre 2021
Les premières analyses des effets secondaires du vaccin Pfizer dévoilées par la FDA
TRIBUNE — Dans de nombreux pays, la presse et certains responsables politiques parlent de « pandémie de non-vaccinés » et tentent de stigmatiser et de discriminer les ...
23 décembre 2021 - 19:10
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.