Les anti-IVG défilent à Paris contre l'allongement de la durée légale

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 16 janvier 2022 - 17:19
Image
Des manifestants opposés l'avortement défilent contre la proposition de loi allongeant le délai légal de l'IVG lors de la traditionnelle "Marche pour la Vie", le 16 janvier 2022 à Paris
Crédits
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Des manifestants opposés à l'avortement défilent contre la proposition de loi allongeant le délai légal de l'IVG lors de la traditionnelle "Marche pour la Vie", le 16 janvier 2022
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Plusieurs milliers de personnes opposées à l'avortement ont défilé dimanche à Paris contre la proposition de loi allongeant le délai légal de l'IVG et pour faire entendre leurs "10 propositions" aux candidats à la présidentielle, lors de la traditionnelle "Marche pour la Vie", a constaté une journaliste de l'AFP.

Cette année, "le premier sujet, c'est la proposition de loi Gaillot (...), une loi inique" qui doit autoriser l'allongement de la durée légale de l'interruption volontaire de grossesse de 12 à 14 semaines, a déclaré Nicolas Tardy-Joubert, président de la "Marche", lors d'un point de presse avant le départ du cortège.

Réunis dans un froid glacial, les manifestants - parmi lesquels beaucoup d'adolescents et de jeunes adultes - brandissaient des pancartes roses et jaunes: "Arrêtez d'emmerder les embryons" ou "Vivre est un droit, pas un choix".

Des militantes Femen ont fait irruption, seins nus, devant la scène installée en fin de parcours en criant "Bénies soient les 14 semaines !" ou encore "l'IVG c'est sacré", selon une vidéo diffusée sur le compte Twitter du mouvement féministe. Elles ont été évacuées par le service d'ordre de la manifestation.

Selon les organisateurs, quelque 20.000 personnes ont participé à cette "Marche pour la vie", qui se tient tous les ans en janvier. La préfecture de police a dénombré environ 4.500 manifestants.

Parmi eux, Jacques Dumoulin, retraité de 65 ans, est venu de Bordeaux avec son épouse Anne "pour que l'on reconnaisse que la vie est sacrée depuis le début".

"Aujourd'hui, on utilise l'avortement comme moyen de contraception", estime avec regret Marie, 17 ans, étudiante en agronomie venue de l'Aube.

Le "deuxième sujet important" de cette mobilisation "c'est l'élection présidentielle", a estimé M. Tardy-Joubert, appelant les candidats à faire en sorte "que la protection de la vie humaine soir une grande cause nationale".

"Nous ne soutenons personne", a-t-il ajouté, mais "nous présentons nos 10 propositions" aux candidats, comme "rétablir le délai de réflexion de 3 jours minima" avant une IVG ou le rejet "du suicide assisté et de l'euthanasie".

Porté par la députée ex-LREM Albane Gaillot, le texte permettant l'allongement du délai légal sera examiné en deuxième lecture au Sénat le 19 janvier.

À LIRE AUSSI

Image
Aliette Espieux, signataire du "Manifeste des 343"
En réponse au manifeste des 343…
TRIBUNE - 232 200 avortements par an. Soit 19 350 par mois. 636 par jour. 232 200 vies supprimées, autant d’hommes et de femmes accablés. Telles sont les réalités...
30 novembre 2021 - 22:06
Opinions
Image
Jean-Frédéric Poisson, sur le plateau du Défi de la vérité, le 26 octobre 2021
Jean-Frédéric Poisson : "Quel est ce pays qui en est à vouloir inspecter le fond des consciences ?"
« Je ne vais pas sur un plateau de télévision pour m’entendre dire : vous ne direz que ce que je vous autorise à dire » C'est en ces termes que Jean-Fré...
26 octobre 2021 - 20:31
Vidéos
Image
remi tell
Rémi Tell : "Le combat contre le covidisme donne l'opportunité à la jeunesse d'embellir le monde"
Fondateur du collectif "Peuple libre", Rémi Tell est venu lundi nous présenter son manifeste Vaincre le covidisme, appel à la jeunesse. Un texte qui a pour origine la ...
23 décembre 2021 - 13:30
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.