Les manifestations se multiplient en France malgré le virus, la grogne monte. Marseille aujourd'hui.

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 26 novembre 2020 - 12:03
Image
Manifestation de femmes Place de la République à Paris le 25 novembre 2020 pour la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes
Crédits
© BERTRAND GUAY / AFP
Les manifestations se multiplient en France malgré le virus, la grogne monte
© BERTRAND GUAY / AFP

La marche des libertés prévue ce samedi de la place de la République à la Bastille a été interdite par le préfet Lallement au motif qu'il serait difficile de respecter les règles de distanciation sociale alors que le virus circule activement sur Paris. Les mots exacts "pour éviter le brassage des populations" et "le contexte de menace terroriste important". Le préfet a cependant autorisé un rassemblement statique place de la République.  Ceci, malgré les informations sur les courbes épidémiologiques qui montrent une diminution de la propagation du virus et du taux de positivité des tests.  Rappelons que les tests RT-PCR sont de plus en plus décriés car le nombre de cycles utilisés pour identifier le virus est anormalement élevé (40), en Allemagne ce chiffre est de 24 et au Brésil de 18 comme confirmé par les médecins brésiliens de HapVida un regroupement de plus de 4000 médecins.

Une grosse manifestation des commercants est en cours à Marseille. "Laissez nous travailler" peut-on entendre et lire.

 

Ce mardi 24 novembre lors de l'allocution du président Macron plusieurs manifestations ont eu lieu.

Hier c'était dans diverses villes de France que des manifestations avaient lieu à St Brieuc en Bretagne une manifestation des restaurateurs et des professions menacées, où à Nantes et à Toulouse contre les violences faites aux femmes.

Une question se pose : pourquoi ces manifestations certes de petites tailles mais illustrant le mal-être croissant, ne sont pas ou si peu couvertes par les médias mainstream ?  La grogne monte avec des voix de manifestants excédés par les mesures liberticides qui ont des conséquences importantes sur la vie ou la survie économique.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
19/07 à 17:30
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.