Les manifestations se multiplient en France malgré le virus, la grogne monte. Marseille aujourd'hui.

Les manifestations se multiplient en France malgré le virus, la grogne monte. Marseille aujourd'hui.

Publié le 26/11/2020 à 11:03
© BERTRAND GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

La marche des libertés prévue ce samedi de la place de la République à la Bastille a été interdite par le préfet Lallement au motif qu'il serait difficile de respecter les règles de distanciation sociale alors que le virus circule activement sur Paris. Les mots exacts "pour éviter le brassage des populations" et "le contexte de menace terroriste important". Le préfet a cependant autorisé un rassemblement statique place de la République.  Ceci, malgré les informations sur les courbes épidémiologiques qui montrent une diminution de la propagation du virus et du taux de positivité des tests.  Rappelons que les tests RT-PCR sont de plus en plus décriés car le nombre de cycles utilisés pour identifier le virus est anormalement élevé (40), en Allemagne ce chiffre est de 24 et au Brésil de 18 comme confirmé par les médecins brésiliens de HapVida un regroupement de plus de 4000 médecins.

Une grosse manifestation des commercants est en cours à Marseille. "Laissez nous travailler" peut-on entendre et lire.

 

Ce mardi 24 novembre lors de l'allocution du président Macron plusieurs manifestations ont eu lieu.

Hier c'était dans diverses villes de France que des manifestations avaient lieu à St Brieuc en Bretagne une manifestation des restaurateurs et des professions menacées, où à Nantes et à Toulouse contre les violences faites aux femmes.

Une question se pose : pourquoi ces manifestations certes de petites tailles mais illustrant le mal-être croissant, ne sont pas ou si peu couvertes par les médias mainstream ?  La grogne monte avec des voix de manifestants excédés par les mesures liberticides qui ont des conséquences importantes sur la vie ou la survie économique.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les manifestations se multiplient en France malgré le virus, la grogne monte

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-