Loi Travail : les différentes étapes de la mobilisation

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 11 avril 2016 - 12:23
Image
Loi travail manifestation CFDT
Crédits
©JoelSaget/AFP
En un mois des centaines de milliers de personnes ont manifesté contre la loi Travail.
©JoelSaget/AFP
Depuis un mois, la mobilisation contre la loi Travail ne faiblit pas, les opposants à la réforme descendant régulièrement dans la rue pour faire entendre leur désaccord. Le point sur les différentes étapes de la mobilisation.

Depuis le 9 mars, les opposants au projet de loi travail ont plusieurs fois battu le pavé pour demander son retrait. Voici un rappel des différentes étapes de mobilisation:

- 9 mars : première contestation dans la rue avec près de 200 rassemblements et des appels à la grève, notamment dans la fonction publique: 224.000 personnes selon les autorités, entre 400.000 et 500.000 selon les organisations syndicales (CGT, FO, Solidaires, FSU) et de jeunesse (Unef, SGL, UNL, FIDL). A Paris, la préfecture de police dénombre 27.000 à 29.000 manifestants. La journée coïncide avec des appels à la grève à la SNCF et à la RATP sur des mots d'ordre internes (conditions de travail, salaires) mais dans ces entreprises, la CGT est solidaire. Les organisations de jeunesse sont reçues le 11 à Matignon.

- 17 mars : mobilisation des jeunes malgré plusieurs amendements portés au texte le 14. Les autorités comptabilisent 69.000 manifestants dans toute la France, dont 9.000 à Paris. La journée est qualifiée de "réussite" par l'Unef, qui recense 150.000 personnes. Elle est émaillée d'incidents avec une trentaine d'interpellations, notamment à Paris, Rennes et Marseille. Plusieurs universités sont fermées sur décision administrative.

- 24 mars : le jour de sa présentation en Conseil des ministres, le projet met dans la rue environ 43.000 jeunes (essentiellement), dont 4.800 à 5.200 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. Les organisateurs ne fournissent pas d'estimation. Certains défilés dégénèrent, notamment à Paris, Nantes et Rouen (une quarantaine d'interpellations). Un lycéen parisien est violemment frappé par un gardien de la paix et la scène, filmée, largement diffusée sur les réseaux sociaux. Le policier sera jugé le 12 mai pour violences volontaires.

- 31 mars : nouvelle journée d'action à l'appel à la fois des syndicats de salariés et organisations de jeunesse. Le nombre de manifestants double par rapport au 9 mars: près de 390.000 personnes dans 250 villes, selon les autorités. 1,2 million selon les organisateurs. Grève à la SNCF et la RATP où plusieurs syndicats s'associent à la contestation. Le ministère de l'Education nationale recense 170 lycées bloqués (sur 2.500). Des incidents éclatent entre manifestants cagoulés et forces de l'ordre, notamment à Paris, Rennes, Grenoble et Nantes. Bilan: une centaine d'interpellations et une trentaine de blessés (des policiers surtout). A Paris, où la préfecture de police fait état de 26.000 à 28.000 manifestants, est lancée dans la soirée la "Nuit debout", Place de la République, sorte d'agora militante et citoyenne dans la lignée des "Indignés" à Madrid.

- 5 avril : les organisations de jeunesse appellent à nouveau à la mobilisation. Quelque 23.800 personnes manifestent dans toute la France, dont 3.200 à 3.400 à Paris, selon les autorités, avec des incidents à Paris, Rennes et Lyon et 177 interpellations au total, essentiellement pour "vérification d'identité". Une poignée de jeunes font l'objet de poursuites. L'administration recense 34 lycées bloqués. La "Nuit debout" s'étend à plusieurs villes comme Rennes, Nantes, Toulouse ou Lyon.Le lendemain, les organisations de jeunesse sont reçues par le gouvernement.

 

À LIRE AUSSI

Image
Nouvelle journée de manifestation contre la loi Travail le 9 avril 2016.
Loi Travail : Manuel Valls reçoit les organisations de jeunesse
Huit organisations de jeunesse contestant la loi Travail sont reçues ce lundi par Manuel Valls. Le Premier ministre s'est dit "prêt à regarder" certaines de leurs prop...
11 avril 2016 - 09:14
Politique
Image
Nouvelle journée de manifestation contre la loi Travail le 9 avril 2016.
Loi Travail : les opposants à nouveau dans la rue, la mobilisation en baisse
Alors que le projet de loi Travail, porté par Myriam El Khomri, poursuit son parcours législatif, plus de 200 manifestations et rassemblements ont lieu ce samedi, un p...
09 avril 2016 - 17:02
Politique
Image
Cortège contre la loi travail manifestation Paris
Loi Travail : nouvelle journée de mobilisation ce samedi
Quatre syndicats et trois organisations jeunesse (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL) ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation ce samedi pour le retr...
09 avril 2016 - 12:47
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.