LREM: le parti de Macron est "de droite" selon les Français

LREM: le parti de Macron est "de droite" selon les Français

Publié le 06/04/2018 à 15:12 - Mise à jour à 15:22
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): PP
-A +A

Emmanuel Macron, et son parti LREM, seraient-ils "ni de gauche, ni de gauche"? La réponse est désormais "oui" pour une majorité de Français, selon un sondage publié ce vendredi.

Alors qu'Emmanuel Macron s'est toujours proclamé "ni de gauche, ni de droite" (ou "et de droite et de gauche"), les socialistes et communistes ont toujours estimé qu'il était surtout "ni de gauche, ni de gauche". Un avis qui rallie désormais une majorité de Français, selon une étude d'opinion Ifop pour l'association "Lire la politique" publiée ce vendredi 6 dans Le Monde.

Si le président voulait ainsi "dépasser les clivages" et en a fait un argument de sa campagne 2017, il semblerait qu'il ait échoué. En effet, l'enquête menée du 19 au 22 mars confirme que le clivage droite gauche reste "vivace" en France. Les sondés sont ainsi 71% à affirmer qu’être de gauche et de droite "ce n’est pas pareil". Pour autant les mêmes sont paradoxalement également 70% à estimer que la droite et la gauche, cela "ne veut plus dire grand-chose aujourd’hui".

Lire - Macron à Rouen: le président accueilli par des huées

La vision des électeurs de la vie politique française reste donc très structurée par un système polarisé. Et sur la frise allant de l'extrême gauche à l'extrême droite, le parti d'Emmanuel Macron est perçu de moins en moins au centre.

Ainsi, alors que 33% des sondés classaient La République en Marche (LREM) à droite en mars 2017, ils sont désormais 50% très exactement. Une conséquence directe des premiers mois de mandat menés tambour battant par le président, entre la réforme du code du travail, la suppression de l'ISF, les lois sur les migrants ou la hausse de la CSG notamment.

Dans le détail, l'an dernier 13% situaient le parti présidentiel au centre droit, 15% à droite et 5% à l'extrême droite; ils sont désormais, respectivement, 25% (+12%), 20% (+5%) et 5% (stable).

De la même manière, le pourcentage de sondés qui situent le parti à gauche (5% aujourd'hui contre 12% en mars 2017) ou au centre (21% contre 33% l'an dernier) est en nette baisse. A noter toutefois une petite curiosité, compte tenu de ces chiffres: 9% des personnes interrogées jugent toujours que le parti est du centre gauche.

Auteur(s): PP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alors qu'un tiers des Français estimait LREM de droite en mars 2017, ils sont désormais une majorité à le penser.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-