Macron fait sa rentrée avec la réforme des lycées professionnels

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 01 septembre 2023 - 13:30
Image
Macron
Crédits
F. Froger / Z9, pour France-Soir
F. Froger / Z9, pour France-Soir

DÉPÊCHE — Depuis le lycée de l'Argensol d'Orange, dans le Vaucluse, Emmanuel Macron fait sa rentrée en présentant son programme pour réformer les filières professionnelles. Souvent synonymes d'échec scolaire, le président veut redorer leur blason en assurant l'insertion, en gratifiant les étudiants d'une indemnité de stage et en récompensant les enseignants investis.

Spécialisé dans les CAP et bac pro automobiles, le lycée de l'Argenol s'est "d'ores et déjà emparé d'un certain nombre d'outils de la réforme", souligne l'Élysée.

En révisant la carte des formations en fonction des débouchés professionnels dans les bassins d'emploi, la réforme vise un taux ambitieux de 100% d'insertion professionnelle, contre 40% actuellement... Comme le rapporte l'AFP, le lycée de l'Argensol réfléchit ainsi à faire évoluer son offre pédagogique vers la filière nucléaire, afin de répondre notamment aux besoins de la centrale du Tricastin.

Pour servir cet objectif, un bureau des entreprises a d'ores et déjà été instauré dans tous les lycées professionnels, qui sera là pour accompagner les étudiants dans leurs recherches de stages/emplois.

Dès la rentrée 2023, les jeunes des lycées pro toucheront une indemnité durant leurs stages en entreprise, à hauteur de 50 à 100 euros par semaine, payée par l'État. Les enseignants, de leur côté, verront leur salaire augmenter de 125 à 250 euros net par mois selon leur ancienneté. Ils pourront aussi recevoir jusqu'à 780 euros par mois en s'engageant pour des missions annexes telles que des cours optionnels.

Au total, l'État va consacrer un milliard d'euros de plus à la filière professionnelle afin d'offrir aux élèves des parcours plus attractifs et de "mieux reconnaître l'engagement" des enseignants.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.