Macron a instauré un Conseil présidentiel de la science à l'Élysée jeudi 7 décembre

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 06 décembre 2023 - 22:25
Image
Emmanuel Macron
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Après l'opaque Conseil scientifique qui a vu le jour pour la crise du Covid-19, voilà qu'Emmanuel Macron se prépare à installer un "Conseil présidentiel de la science" à l'Élysée. Douze spécialistes seront chargés d'éclairer le président sur des sujets d'avenir divers, sans que cela soit rendu public.

Jeudi 7 décembre, le palais présidentiel accueillera une centaine de chercheurs et scientifiques pour "poser les bases de la stratégie de recherche de la France dans les prochaines années". Douze d'entre eux composeront de façon pérenne le fameux Conseil, qui jouera "un rôle interne de conseil" du président de la République, comme l'a expliqué l'Élysée.

Ses membres seront les suivants : Fabrice André, oncologue ; José-Alain Sahel, médecin ophtalmologiste ; Aude Bernheim, spécialiste en microbiologie et en génétique ; Claire Mathieu, informaticienne ; Sandra Lavorel, écologue ; Jean Tirole, économiste ; Hugo Duminil-Copin, mathématicien ; Pierre-Paul Zalio, sociologue ; Lucien Bély, historien ; Pascale Senellart, physicienne ; Claudine Tiercelin, philosophe ; Alain Aspect, physicien.

Le Conseil n'aura pas de présidence et ne rendra pas de rapport public. "Son format se veut efficace, pour que le président ait en direct les avis et les retours des chercheurs pour certaines priorités scientifiques", a indiqué l'Élysée. Efficace, pas transparent.

"L'objectif est de permettre au président d'avoir des éclairages sur des sujets scientifiques qui ne font pas forcément la Une de l'actualité, mais sur des enjeux d'avenir", a précisé l'Élysée. Sans trop de surprise, ils ont pris l'exemple de l'ARN messager, une technologie dont le président aurait pu prendre connaissance plus tôt pour être en avance sur la production des vaccins. Typiquement, il y a fort à parier pour qu'un des premiers sujets évoqués soit celui de l'intelligence artificielle, ou de l'hydrogène.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.