Moderna et les variants : quand le gouvernement contredit le fabricant...

Auteur(s)
Christian de Dadelsen, pour FranceSoir
Publié le 06 décembre 2021 - 16:00
Image
Vaccin Moderna
Crédits
HAZEM BADER / AFP
Stéphane Bancel met en doute l'efficacité de son vaccin sur ce variant ? Pas le gouvernement !
HAZEM BADER / AFP

Le gouvernement mise sur le vaccin Moderna pour booster la vaccination... alors même que Moderna reconnaît l’inefficacité de son vaccin contre le nouveau variant.

Décidément, l’information peine parfois à faire son chemin jusqu’au ministère de la Santé… 

Dans une interview donnée au Financial Times le 30 novembre 2021, le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, prédit que les vaccins existants seront beaucoup moins efficaces pour combattre Omicron que les souches précédentes de coronavirus et prévient qu'il faudrait des mois avant que les entreprises pharmaceutiques puissent fabriquer à grande échelle de nouveaux vaccins spécifiques.

« Je pense que la baisse (d’efficacité) sera importante. Je ne sais pas de combien, car nous devons attendre les données. Mais tous les scientifiques à qui j'en ai parlé... me disent que ça ne sera pas bon. »

32 des 50 mutations du variant Omicron se trouvent sur la protéine spike ciblée par les vaccins ARNm pour renforcer le système immunitaire et combattre le Covid.

« La plupart des experts pensaient qu'un variant aussi fortement muté n'apparaîtrait pas avant un an ou deux », ajoute M. Bancel.

Les CDC (Centers for Disease Control) des Etats-Unis pensent qu'Omicron deviendra sûrement le variant dominant d'ici quelques mois.

Trois jours après la publication de cette interview qui aura fait trembler les cours de la Bourse, le gouvernement français décide de booster la campagne de vaccination en misant sur… le vaccin Moderna actuel. Il en reste en effet six millions de doses dans les centres de vaccination, d’après le ministère de la Santé, et le vaccin Pfizer commence à être parfois en rupture de stock ou dorénavant réservé à la médecine de ville. 

« Il y a un rationnel à pousser le Moderna dans les centres de vaccination », justifie le ministère de la Santé. 

Selon l’Express, la France s’apprête à recevoir des approvisionnements importants de ce vaccin américain. 

La dose de rappel vaccinal sera donc administrée en priorité avec un vaccin... qui aura visiblement peu d’efficacité contre le prochain variant dominant.

À noter qu'Olivier Véran a insisté vendredi matin sur France Info : Moderna et Pfizer, c'est... pareil, enfin presque : 

Après l'agitation autour du variant Omicron, davantage politique que scientifique, voici les recommandations qui s'appuient désormais sur... des considérations logistiques.

À LIRE AUSSI

Image
Omicron
Le variant Omicron en questions : une agitation davantage politique que scientifique
Depuis quelques jours, les médias et les agences sanitaires ne parlent plus que du nouveau variant Omicron apparu en Afrique du Sud, déjà présent en Israël et dans plu...
01 décembre 2021 - 11:40
Politique
Image
Un enfant de 13 ans se fait vacciner à Hartford, aux Etats-Unis, le 13 mai 2021.
Faire vacciner les enfants, vraiment ?
TRIBUNE - Face à la propagande incessante des médias sur les morts du virus Covid-19 et la nécessaire et inévitable vaccination de la population pour enrayer l’épidémi...
24 août 2021 - 18:32
Opinions
Image
Diane Protat au Défi de la vérité
Passe sanitaire : "les trois arguments avancés par le Conseil d'Etat sont caducs" Diane Protat
Habituée de nos entretiens en "visio", mais pour la première fois sur notre plateau, Maître Diane Protat a relevé le défi ! Au sommaire de cette interview : le recours...
03 décembre 2021 - 20:00
Vidéos
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don