"Nuit Debout": Axelle Lemaire incognito place de la République

"Nuit Debout": Axelle Lemaire incognito place de la République

Publié le 12/04/2016 à 13:38 - Mise à jour à 13:53
©Olivier Ezratty
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La secrétaire d'Etat chargée du Numérique s'est rendue dimanche sur la place de la République occupée par "Nuit Debout", révèle "Le Parisien". Un déplacement incognito destiné à prendre la température d'un mouvement qui suscite un intérêt prudent de la classe politique.

A priori, on imagine mal les membres du gouvernement se rendre en ce moment sur la place de la République. Ils n'ont pas vraiment bonne réputation auprès des membres du collectif "Nuit Debout" qui s'y rassemblent depuis le 31 mars.

C'est donc sous couvert d'anonymat et en toute discrétion que s'y serait rendue la secrétaire d'Etat chargée du Numérique Axelle Lemaire, révèle Le Parisien. Membre de la nouvelle génération des "quadras" de la politique, et visage relativement peu connu du grand public, elle se serait glissée parmi les manifestants dimanche 10 au soir.

Désaveu du gouvernement? Mission d'espionnage? Point du tout à en croire les proches de la secrétaire d'Etat cités par le quotidien. Simplement un déplacement destiné à prendre le pouls du rassemblement, à tenter de le comprendre. "Ce n'est pas pour s'associer à la protestation contre la loi Travail, mais pour nourrir sa réflexion personnelle. (...) Elle voulait comprendre les aspirations des participants, la façon dont se déroulent les débats et dont cette mobilisation prend en dehors des partis".

Selon Le Parisien, cette visite "personnelle" a été faite sans même une autorisation préalable de Matignon qui n'avait pas été prévenu. Axelle Lemaire aurait notamment retenu de sa visite "leurs revendications sur la forme du débat démocratique, leurs aspirations à faire de la politique autrement".

Issu à l'origine de la contestation de la loi Travail, le mouvement "Nuit debout" a réussi à s'inscrire dans la durée et à s'étendre à d'autres villes, sans pour autant accoucher de revendications claires ou uniformes. Les politiques, notamment à gauche, restent donc prudents quant à l'importance à lui donner, et tentent de prendre la température.

Myriam El Khomri et Patrick Kanner (Ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports) y enveraient leurs conseillers. Le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a quant à lui déclaré s'y être rendu, là encore incognito.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon "Le Parisien" Axelle Lemaire est allée à la rencontre de "Nuit Debout".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-