Passe vaccinal : la contribution extérieure du "Cercle Droit et Liberté" transmise au Conseil constitutionnel

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 18 janvier 2022 - 17:51
Image
Conseil Constitutionnel - CDL
Crédits
DR / FranceSoir
CDL vs CC
DR / FranceSoir

Le Conseil constitutionnel a été saisi par les deux chambres parlementaires sur le passe vaccinal : l'Assemblée puis le Sénat, emmenés respectivement par les groupes parlementaires de la France insoumise et des socialistes, ont réuni le nombre de parlementaires nécessaire (soixante) pour leur saisine.

C'est par une "porte étroite", expression désignant une « contribution extérieure » aux délibérations du Conseil, que le Cercle Droit & Liberté s'est également manifesté. Cette pratique consiste à fournir un argumentaire pour soutenir ou s'opposer au texte voté par le Parlement, hors des circuits de saisine officiels, mais de façon publique, afin d'éclairer, ou d'influencer, la réflexion et la décision des Sages.

Le texte "porte sur l'inconstitutionnalité du passe vaccinal et du contrôle d'identité créé par le projet de loi adopté le 16 janvier 2022", précise le Cercle, qui a souhaité concentrer sa contribution sur quelques points-clefs, et détaille en huit pages ses arguments, ainsi agencés :

1. L’absence d’adéquation à l’objectif à valeur constitutionnelle de protection de la santé publique
2. Une obligation vaccinale non prévue par la loi
3. L'atteinte disproportionnée au principe d'égalité
4. Une rupture du principe d’égalité
5. L’atteinte à l’identité constitutionnelle de la France par une vérification d’identité dévoyée

Retrouver le document sur le site du Cercle Droit & Liberté : Passe vaccinal : le Cercle Droit et liberté a transmis sa contribution extérieure au Conseil constitutionnel

Articulant grands principes du droit, textes de loi, décisions de justice, et déclarations médiatiques de nos gouvernants, la contribution extérieure entend démontrer en quoi ce texte viole les principes fondamentaux, contredit les objectifs affichés, tant d'un point de vue juridique que scientifique, et explique que le Conseil constitutionnel ne saurait, ne devrait, en toute logique, que le censurer.

La contribution du CD&L (PDF) :
Contribution extérieure à la saisine 2022-835 DC concernant le projet de loi du 16 janvier 2022 renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique

À LIRE AUSSI

Image
Conseil Constitutionnel Couleurs
Passe vaccinal : le Conseil constitutionnel a été saisi par les deux Chambres
Dans un communiqué publié ce jour, le Conseil constitutionnel annonce avoir enregistré deux saisines allant à l'encontre du projet de loi instaurant le passe vaccinal....
18 janvier 2022 - 16:50
Politique
Image
Pierre Gentillet, au Défi de la vérité
"Nous n’obéissons plus au droit parce qu’il est juste mais parce que nous avons peur de la sanction" Pierre Gentillet
Crise de l’État de droit, crise de la représentation : Pierre Gentillet a relevé le défi de la vérité ! Avocat, chargé d'enseignement en droit privé et libertés fondam...
29 octobre 2021 - 22:17
Vidéos
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don