Vite ma troisième dose ! Paternalisme, coercition... et reniement du gouvernement ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 15 octobre 2021 - 20:40
Image
veran 3eme dose
Crédits
FS/AFP
Et un, et deux, et trois séro !?
FS/AFP

Les "double vaccinés" bientôt considérés comme "non-vaccinés" ? C’est une indiscrétion parue dans "le Canard Enchaîné" le 13 octobre 2021 : après avoir constaté que les plus de 65 ans et les autres ne se précipitaient pas sur la troisième dose - et de fait, beaucoup de double vaccinés, jeunes ou pas, confessent ne pas vouloir entrer dans cette fuite en avant... Le ministre de la Santé cherche à les contraindre par tous les moyens. Motivant ses actes par un discours qui se veut comme toujours en apparence bienveillant, Olivier Véran justifie cette dose de rappel par la protection du système hospitalier. Il s’agit, selon lui, de ne pas encombrer les hôpitaux, « que l’arrivée de la grippe risque d’engorger ». La mise en garde s’accompagnant toujours de menaces de privations, le ministre a d’ailleurs suggéré de « supprimer les avantages du passe sanitaire à tous ceux qui n’auraient pas eu leur troisième dose plus de sept mois après la deuxième ». Une idée qui semble avoir plu au président de la République qui aurait déclaré « Travaillez à ce scénario ».

Le 14 octobre, sur l'antenne d'Europe 1, c’était au tour d'Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, de s’exprimer sur le sujet. Si le rappel n’est pas encore requis pour le maintien du précieux sésame, la ministre a justifié cette possibilité par la forte baisse de l’immunité six mois après les deux injections : « Quand vous êtes une personne âgée vaccinée depuis plus de six mois, c’est vraiment très important, on sait que l’immunité baisse fortement au bout de six mois, donc il faut absolument faire cette troisième dose ».

Toujours prête à imposer des mesures plus attentatoires aux libertés publiques, en instrumentalisant à cette fin la protection de la vie humaine, la ministre n’hésite pas à déclarer « Vous savez, on est là pour protéger les Français face au virus ». Il y a moins de deux mois, cinquante jours avant précisément, le ministre de la Santé parlait déjà d’une troisième dose - lors d'une conférence de presse le 26 août. Cependant, il promettait que cela « n’aurait pas d’impact sur le passe sanitaire ». Mais c’était avant… Petit à petit, l’étau se resserre sur l’ensemble des Français, vaccinés comme non-vaccinés.

« Les promesses n’engagent que ceux qui les croient ». Cette phrase que l’on prête tantôt à Jacques Chirac, tantôt à Charles Pasqua, colle à ce gouvernement dont on finit par se demander si les discours lénifiants ne sont pas là pour cacher des intentions réelles de vouloir en finir avec les libertés individuelles.

À LIRE AUSSI

Image
Pesty 74 Epi-phare
Chronique N°74 – « Epi-phare, suspecte de fraude, ne nous éclaire pas sur l’efficacité vaccinale »
CHRONIQUE - Peut-être devra-t-on rebaptiser le « groupement d’intérêts scientifiques », dénommé « EPI-PHARE », qui n’est pas le fruit de la carpe et du lapin, mais cel...
15 octobre 2021 - 19:58
Opinions
Image
hydre
La commission Bronner contre le complotisme : pour un monde plus beau, plus propre, plus pur
 TRIBUNE - Chose promise chose due, Emmanuel Macron a présenté le 29 septembre à la France son organe anti-complotisme.  Baptisé « Bronner », du nom du sociologue à sa...
15 octobre 2021 - 18:30
Opinions
Image
Laurence Muller-Bronn, le 13 octobre au Sénat
Le Sénat refuse la vaccination obligatoire, avec un discours remarqué de Laurence Muller-Bronn
Cet après-midi était discutée au palais du Luxembourg la proposition de loi du groupe socialiste qui souhaitait instaurer la vaccination obligatoire contre le covid-19...
13 octobre 2021 - 22:39
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don