Donald Trump inculpé : une première pour un ancien président américain

Auteur(s)
Chloé Lommisan, France-Soir
Publié le 31 mars 2023 - 09:00
Image
Stormy Daniels
Crédits
TOBIAS SCHWARZ / AFP
L'actrice de films pornographique, Stormy Daniels, le 11 octobre 2018.
TOBIAS SCHWARZ / AFP

Le 18 mars dernier, Donald Trump avait annoncé sur le réseau social Truth son inculpation imminente, dans le cadre de l’affaire Stormy Daniels. Hier, jeudi 30 mars, le procureur du district de Manhattan à New York, Alvin Bragg, a bel et bien signifié à l’avocat de Donald Trump la prochaine "mise en examen" de son client. Les modalités de son arrestation seront toutefois précisées ultérieurement, courant avril.

C’est une première dans l’histoire américaine : un ex-président va être inculpé. Donald Trump a toujours nié une rencontre tarifée avec l’actrice pornographique Stormy Daniels (alias Stephanie Clifford), évoquant selon lui une “tentative d’extorsion”.

Raisonnement juridique

Mais un accord de non-divulgation de leur contact aurait été convenu peu avant l'élection présidentielle de 2016, entre Stephanie Clifford et Michael Cohen, l'ancien avocat de Trump, à hauteur de 130 000 dollars.

Cette somme aurait été remboursée à l'avocat par une entreprise, la Trump Organization. Comptabilisée en tant que “frais juridiques”, son versement constituerait, uniquement, un délit. Mais par le truchement d'un raisonnement juridique sophistiqué, le procureur de Manhattan, Alvin Bragg, a obtenu une "mise en accusation" au pénal de Trump, dont le détail est encore sous scellé.

Il est probable que Bragg ait réussi à convaincre le grand jury réuni à huis clos que cette “fausse comptabilité” avait été réalisée dans le but de cacher un autre crime : un don illégal à la campagne électorale de Trump. Ce qui relève du pénal.

Que va-t-il se passer ? Le procureur de Manhattan a demandé à l’avocat de Trump que son client “se rende” (to surrender) à l’administration. Ses empreintes digitales seront enregistrées. La médiatisation de cette arrestation, avec un ancien président éventuellement menotté, reste une inconnue.

Trump, qui avait déjà anticipé cette éventualité, se déclare “complètement innocent”. Il dénonce dans un communiqué l’instrumentalisation de cette accusation, en pleine campagne des primaires en vue de l'élection présidentielle américaine de 2024 : “Il s’agit de persécution politique et d’ingérence électorale au plus haut niveau de l’histoire”. À l’unisson, le camp républicain hurle identiquement à une politisation de la justice. 

Le candidat rival de Trump aux primaires, Ron DeSantis, gouverneur de Floride, a évoqué en ce sens des liens entre le procureur Bragg et le milliardaire George Soros, sous-entendant des financements en vue d'influencer la tenue des enquêtes et la désignation de "cibles".

Un récent sondage Ipsos indique que plus de 54% des Américains considèrent l'inculpation de Donald Trump comme "politiquement motivée".

Les avocats de l’ex-président, Susan Necheles, Jospeh Tacopina et Alina Habba ont déclaré qu’ils se “battraient vigoureusement” contre l’acte d’accusation. Habba prédit que Trump "sera disculpé".

Si le camp démocrate répète que Trump “n’est pas au-dessus des lois”, la Maison-Blanche s’est refusée à tout commentaire. La sécurité aux abords du palais de justice de New York a été renforcée, selon les autorités locales.

À LIRE AUSSI

Image
Donald Trump
Trump en état d’arrestation : obstacle ou tremplin pour 2024 ?
Donald Trump s'attend à être placé en garde à vue demain, dans le cadre de l’affaire Stormy Daniels. C'est en tout cas ce qu’il a déclaré savoir, le 18 mars dernier, s...
20 mars 2023 - 18:08
Politique
Image
Donald Trump utilise Twitter comme un véritable média
Donald Trump et son futur réseau "Truth social" : de la démocratie en Numérique
Le 8 janvier 2021, Donald Trump était banni de Twitter. Très vite, les autres réseaux sociaux allaient emboiter le pas et suspendre les comptes du président américain ...
18 novembre 2021 - 18:30
Politique
Image
Trump vengeance
La vengeance de Donald Trump
CHRONIQUE - Pour les démocrates, la messe est dite. Ils ont réussi à anéantir leur ennemi juré numéro 1, Donald Trump. La gauche américaine a fait voter deux procédure...
21 juin 2021 - 19:12
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.