Élargissement de l'UE : Le couple franco-allemand propose une réforme

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 19 septembre 2023 - 19:45
Image
Le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz (D), le 6 décembre 2022,
Crédits
AFP/Archives - Ludovic MARIN
Le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz (D), le 6 décembre 2022.
AFP/Archives - Ludovic MARIN

DÉPÊCHE — Mardi 19 septembre, lors d'une réunion des ministres des Affaires européennes à Bruxelles, la France et l'Allemagne ont présenté un rapport préconisant différentes mesures pour permettre l'élargissement l'Union.

Depuis le début du conflit entre la Russie et l'Ukraine, c'est devenu quasiment incontournable : l'Union européenne (UE) doit s'élargir pour des raisons géostratégiques, selon les experts. Reste à savoir dans quelles conditions les 27 peuvent accueillir l'Ukraine, la Moldavie ou encore les Balkans occidentaux.

Douze experts français et allemands se sont penchés sur la question et ont rendu leur rapport, l'idée étant de parvenir à l'élargissement de l'Union avant 2030. En trois points clés, voici ce qu'ils préconisent :

1. Créer une organisation de l'Europe avec plusieurs niveaux d'intégration

Comme l'explique Euronews, il s'agirait d'instaurer un ensemble à plusieurs niveaux : un cercle intérieur de pays européens sélectionnés ; l'UE elle-même ; des "membres associés" au marché unique ; la Communauté politique européenne, qui compte 44 pays, en tant que niveau extérieur.

"Peut-être que certains pays extérieurs à l'UE ne veulent pas ou ne peuvent pas devenir membres à part entière et qu'ils apprécieraient d'être associés d'une autre manière", souligne Olivier Costa, directeur d'études au Collège d'Europe. Et d'ajouter : "Nous pourrions même nous trouver dans une situation où certains États membres actuels ne seraient plus intéressés par une UE de ce type ou se sentiraient plus à l'aise dans un autre cercle".

2. Ne pas modifier les traités et voter à la majorité

Pour simplifier les prises de décision de chacun, le rapport préconise que l'UE puisse s'élargir sans nécessairement modifier ses traités, ou alors de permettre aux pays volontaires de le faire sans le soutien des autres.

Dans le même esprit, si l'Union venait à dépasser les 30 membres, le texte indique qu'il faudrait voter les décisions à la majorité plutôt qu'à l'unanimité au sein du Conseil. Dans ce cas, la majorité serait portée à 60% des membres et 60% de la population européenne. Y compris pour les décisions relatives à la défense ou la sécurité, cela signifie qu'aucun pays ne pourrait plus imposer son veto.

3. Augmenter le budget et les partenariats économiques

Le texte souhaite un budget global plus important et une plus grande flexibilité dans les décisions de dépenses. Aussi, les petits groupes de pays de l'UE pourraient conclure des "accords de financement intergouvernementaux" pour faire avancer leurs propres plans de dépenses.

Enfin, pour que tout cela puisse se faire, le rapport souligne l'importance de l'État de droit et des valeurs européennes. Ainsi, pour rejoindre l'UE, l'Ukraine devrait par exemple lutter contre la corruption, mettre en œuvre des réformes judiciaires et renforcer la liberté des médias. En cas de violation de ces principes, les experts conseillent des sanctions plus fortes que celles qui existent actuellement.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo : Fluctuat nec mergitur..., quoi que !
PORTRAIT CRACHE - Edile un jour ne rime pas forcément avec idylle toujours. Cela fait 10 ans, presque jour pour jour, que la socialiste Anne Hidalgo est maire de Paris...
06 avril 2024 - 15:39
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.