Israël : grand retour de Netanyahu, désigné pour former le gouvernement

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 13 novembre 2022 - 14:05
Image
Le président israélien Isaac Herzog (D) et le Premier ministre désigné Benjamin Netanyahu se serrent
Crédits
AFP - Menahem KAHANA
Le président israélien Isaac Herzog (D) et le Premier ministre désigné Benjamin Netanyahu se serrent la main à Jérusalem, le 13 novembre 2022
AFP - Menahem KAHANA

Arrivé en tête des législatives en Israël avec ses alliés politiques, Benjamin Netanyahu a été officiellement désigné dimanche pour former un gouvernement, une victoire pour l'ex-Premier ministre qui remet ainsi les pieds dans l'arène.

Plus tôt cette semaine, une majorité de députés, 64 sur les 120 du Parlement élu le 1er novembre, ont recommandé au président Isaac Herzog de confier à M. Netanyahu la tâche de mettre sur pied une nouvelle équipe ministérielle.

"Je vous donne le mandat de former un gouvernement", a déclaré dimanche le président Herzog aux côtés de M. Netanyahu, lors d'une conférence de presse à Jérusalem.

"Je serai le Premier ministre de tous, de ceux qui ont voté pour nous et les autres. C'est ma responsabilité", a déclaré M. Netanyahu, 73 ans, promettant "un gouvernement stable et performant, un gouvernement responsable et engagé".

Le Premier ministre désigné aura 28 jours pour former son gouvernement, avec un supplément de 14 jours si nécessaire.

C'est le Premier ministre centriste sortant, Yaïr Lapid, qui avait évincé l'an dernier M. Netanyahu en ralliant une coalition hétéroclite décidée à mettre un terme au règne du Premier ministre le plus pérenne de l'histoire d'Israël, en poste de 1996 à 1999 et de 2009 à 2021.

Relégué au rang de chef de l'opposition, celui que tout le monde surnomme "Bibi" avait alors promis de "renverser le gouvernement à la première occasion".

Aussitôt après l'annonce des résultats des législatives du 1er novembre, les cinquièmes en trois ans et demi, il a commencé les discussions avec ses alliés sur la distribution des portefeuilles ministériels.

Alors que son parti, le Likoud, a obtenu 32 sièges à la Knesset, ses alliés orthodoxes 18 et l'alliance "Sionisme religieux" 14.

Dimanche, à "ceux qui prophétisent des catastrophes et font peur au public", M. Netanyahu a assuré que leurs "discours" étaient "faux".

Le chef du parti séfarade Shass, Arieh Dery, revigoré par ses 11 sièges, envisage les Finances ou l'Intérieur, d'après la presse.

L'alliance "Sionisme religieux" a elle réclamé le ministère de la Défense pour son chef Betzalel Smotrich alors qu'Itamar Ben Gvir, son numéro 2, cible le portefeuille de la Sécurité intérieure.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.