Kim Jong-un proclame une "victoire éclatante" de la Corée du Nord sur le Covid-19

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 11 août 2022 - 14:15
Image
Kim-Jong-Un
Crédits
AFP
Le virus serait à l’origine de 74 décès sur une population de… plus de 25 millions d’habitants, soit un taux de létalité officiel estimé à 0,002%.
AFP

Lors d’une réunion avec des personnels de santé et des scientifiques, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a proclamé le 10 août une « victoire éclatante » sur le Covid-19, se félicitant de cette « victoire [...] dans la guerre contre la maladie pandémique maligne », selon l'agence de presse officielle KCNA.

Selon les chiffres de santé fournis par la Corée du Nord, difficilement vérifiables au vu de l'opacité du système, le virus serait à l’origine de 74 décès sur une population de… plus de 25 millions d’habitants, soit un taux de létalité officiel estimé à 0,002%, selon KCNA.

Le ridicule ne tuant pas, Kim Jong-Un a estimé que cette « victoire remportée par notre peuple est un événement historique qui a montré une fois de plus au monde la grandeur de notre État, la ténacité indomptable de notre peuple et les belles coutumes nationales dont nous sommes fiers ». En effet, la gestion de l'épidémie est « un miracle sans précédent dans l'histoire mondiale de la santé publique », s’est exclamé le dirigeant suprême sous un tonnerre d'applaudissements, toujours selon l'agence de presse.

Voir aussi : Corée du Nord: l'armée déployée pour aider à lutter contre l'épidémie de Covid

L'influente sœur de l’homme d’État a révélé qu'il avait lui-même été malade, selon un autre article de KCNA. Le dirigeant suprême aurait ainsi, d'après le témoignage de Kim Yo-jong, « souffert de fortes fièvres pendant les jours de cette guerre de quarantaine, mais il ne pouvait pas s'allonger un seul instant car il pensait aux personnes dont il était responsable ».

Séoul accusée d'avoir propagé l'épidémie par... ballons

C'est la première fois que Pyongyang annonce que Kim Jong-un, dont la santé est l'objet de la plus grande attention, a été infecté par le coronavirus. Kim Yo-jong a aussi accusé la Corée du Sud d'être à l'origine de l'épidémie dans son pays, via l'envoi de prospectus de propagande par ballons.

Pyongyang avait déjà accusé des « choses étrangères » proches de la frontière avec le Sud d'avoir provoqué l'épidémie de Covid dans ce pays isolé, des allégations rejetées en bloc par Séoul. Malgré une interdiction imposée en 2021, des militants sud-coréens continuent d'envoyer par-delà la frontière des ballons contenant des prospectus et des billets en dollars, soulevant les protestations de Pyongyang.

Dénonçant pas moins qu’un « crime contre l'humanité », la sœur et conseillère de Kim Jong-un a menacé Séoul de « fortes représailles ». Le ministère sud-coréen de l'Unification a rejeté des « allégations sans fondement » et les « commentaires grossiers et menaçants » de Pyongyang.

À LIRE AUSSI

Image
Cette photo prise le 16 mai 2022 et publiée par l'agence de presse officielle KCNA le 17 mai, montre un rassemblement du personnel médical de l'Armée populaire de Corée et du ministère de la Défense p
Corée du Nord : l'armée déployée pour aider à lutter contre l'épidémie de Covid
L'armée nord-coréenne a intensifié la distribution de médicaments destinés à lutter contre l'épidémie de Covid-19, a annoncé mardi l'agence de presse officielle KCNA q...
17 mai 2022 - 08:14
Politique
Image
Vaccination
Vaccination anti-Covid : l’Argentine va indemniser les victimes des effets indésirables
CHRONIQUE - Lundi dernier, en catimini, sans résonance internationale, le gouvernement argentin a établi une procédure « d’indemnisation » pour les personnes qui aurai...
30 juillet 2022 - 22:00
Politique
Image
Téléphone Facebook Meta Mark Zuckerberg
Facebook : vers un allègement de la politique anti "fake news" sur le Covid ?
Dans un communiqué officiel paru le 26 juillet dernier, Meta (anciennement Facebook) remet en question sa politique relative aux "fausses informations" liées au Covid-...
28 juillet 2022 - 11:20
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo : Fluctuat nec mergitur..., quoi que !
PORTRAIT CRACHE - Edile un jour ne rime pas forcément avec idylle toujours. Cela fait 10 ans, presque jour pour jour, que la socialiste Anne Hidalgo est maire de Paris...
06 avril 2024 - 15:39
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.