L'Espagne n'enverra aucun avion de combat à l'Ukraine

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 21 mars 2023 - 12:11
Image
Ministre de la défense espagnole
Crédits
KENZO TRIBOUILLARD / AFP
La ministre de la Défense espagnole, Margarita Robles.
KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Alors que la Pologne, puis la Slovaquie, ont annoncé l'envoi d'avions de chasse Mig-29 en Ukraine, la ministre de la Défense espagnole, Margarita Robles, a au contraire fermé la porte à tout transfert d'avions de combat. 

"La position de l'Espagne a toujours été très claire : nous n'enverrons pas d'avions de combat", a déclaré avec insistance Margarita Robles, vendredi 17 mars, depuis son ministère. Cette décision tempère fortement la déclaration de Pedro Sánchez au président ukrainien lors de sa deuxième visite à Kiev le mois dernier. Le Premier ministre espagnol avait alors affirmé que l'Espagne étudiait la possibilité d'envoyer une aide aérienne à l'Ukraine. 

Vendredi, la ministre de la Défense espagnole a néanmoins souligné que son pays respectait "les décisions prises par tout pays allié pour aider l'Ukraine" et confirmé que 20 véhicules blindés de transport de troupes supplémentaires et dix chars de combat "Léopard" 2A4 seraient envoyés à l'armée ukrainienne dans les prochaines semaines. Mais Margarita Robles insiste sur le fait qu'elle ne participera pas à l'envoi d'avions de chasse : "Ceux que nous avons (ndlr : des Eurofighter et des F-18) nécessitent un entraînement différent de celui des avions dont disposent la Pologne et d'autres pays de l'ex-Union soviétique". 

La Pologne avait pour sa part annoncé jeudi 16 mars qu'elle livrerait quatre Mig-29 de fabrication russe - au lieu des F-16 espérés par Volodymyr Zelensky.  

Interrogée par le journal El Mundo concernant l'offre à laquelle faisait référence Pedro Sanchez lorsqu'il parlait d'aide aérienne, Margarita Robles a précisé : "Le président dit que nous soyons ouverts à toutes les possibilités, mais les avions que l'Ukraine veut, l'Espagne ne les a pas". 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.