La Chine mise sur les QR codes pour relancer l'économie. Un modèle à suivre?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 12 mars 2021 - 12:12
Image
qr code
Crédits
Unsplash
En Chine, un passeport santé vient d’être proposé pour centraliser d’autres données sanitaires des voyageurs, comme leurs tests Covid
Unsplash

Alors qu'en France, on explore les opportunités liées aux QR codes pour la réouverture des restaurants, cette technologie était déjà populaire en Chine même avant la pandémie.
La Chine vient de lancer un "passeport santé" numérique pour contrôler les déplacements, identifier les cas contact, isoler les malades et même relancer les voyages internationaux.


QR codes: comment marchent-ils en Chine?

Comme l’explique Challenges , il y a en Chine plusieurs applications de tracage qui coexistent, et même si leur utilisation n’est pas obligatoire, une personne ne pourra ni entrer dans un lieu public ni se déplacer sans en avoir une.
Un "code santé" est attribué à chaque personne. Le code vert signale qu’il n’y a aucun problème, le  jaune signale une obligation de se placer en quarantaine à domicile, et le rouge sigale une quarantaine dans un lieu prévu à cet effet. Les QR code permettent concrètement de vérifier l’état de santé d’une personne, qu’elle ne provient pas d’une zone à risque, et de repérer rapidement des cas contacts. D’un côté, les applications dédiées, peuvent générer des QR codes pour certifier l'état de santé d’une personne, et d’un autre, l’utilisateur peut scanner ces codes à l'entrée des commerces, parcs, trains, etc, pour laisser une trace numérique de son passage et ainsi être alerté très rapidement lorsqu’il a croisé des personnes contaminées.
La collecte de données des opérateurs mobiles permet aussi de savoir si un individu est allé dans une zone à risque ou a croisé un malade du Covid-19. D'autres données telles que la réservation de billets de train ou d'avion sont aussi utilisées pour alimenter d’autres applis de traçage.
Un passeport santé vient également d’être proposé pour centraliser d’autres données sanitaires des voyageurs, comme leurs tests Covid (PCR et anticorps) ou leur statut vaccinal.

Comment fait-on sans smartphone?

En Chine,  tout est prévu pour les personnes non équipées de smartphone. Les enfants en bas âge, par exemple, peuvent se munir des QR code à imprimer et à accrocher autour du cou. Les autorités, lors d’un contrôle, pourront scanner l’image pour vérifier le code santé de chaque personne.

La France s'apprête à expérimenter les QR codes dans des restaurants routiers

Le gouvernement français prépare le lancement d’un test de QR codes dans des restaurants routiers. Les clients devront scanner un QR code qui sera apposé à l'entrée des restaurants. Cela permettra de signaler leur présence au restaurant puis d'être contactés si une personne présente en même temps qu'eux dans l'établissement est déclarée positive au Covid-19, dans un délai de trois jours.

Les QR codes respectent-ils la vie privée?

En France,  le gouvernement explique qu’il ne gardera pas la trace des restaurants dans lesquels des personnes ont scanné un code. “La seule chose qui sera possible, c’est que vous receviez une alerte si quelqu’un y est allé en même temps que vous et s’est contaminé ensuite au Covid-19."
Selon le secrétaire d'Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne,  «le QR code sera obligatoire en termes d'affichage» pour les restaurants, qui généraliseront leur utilisation à la mi-avril.
 «Il y a un certain nombre de sujets éthiques. Mais la responsabilité c'est aussi de ne pas être dans une démarche égoïste” précise Jean-Baptiste Lemoyne. Ces QR codes pourraient également être affichés à l’entrée des bars ou des salles de sport, concerts, théâtres, cinémas, musées dans un second temps.

À LIRE AUSSI

Image
Vaccination en Israël
Israël : la corrélation entre la couverture vaccinale et la prévention des Covid sévères est-elle constatée ?
TRIBUNE/ANALYSE : Dans sa conférence de presse du 18 février dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran a dit qu’on ne dispose pas encore de données fiables pour s...
11 mars 2021 - 22:30
Société
Image
Les médecins du travail pourront administrer le vaccin AstraZeneca à compter du 25 février aux salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités
L’Italie, la Norvège et le Danemark suspendent le vaccin AstraZeneca. La France continue
Le Danemark rejoint l'Autriche, l'Estonie, la Lituanie, le Luxembourg et la Lettonie en suspendant le vaccin AstraZeneca.  Le ministre danois de la Santé a déclaré qu'...
11 mars 2021 - 20:28
Société