La Commission européenne adopte le passeport européen d’identité numérique 

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 07 décembre 2023 - 16:12
Image
Passeport identité numérique
Crédits
Vadim Bogulov / Unsplash
Tracer, traquer les citoyens, le rêve de l'Union européenne. Vote final sur le passeport d'identité numérique au Parlement en février.
Vadim Bogulov / Unsplash

MONDE - Jeudi 7 décembre, la Commission européenne a voté en faveur du règlement pour le “développement d'un cadre pour une identité numérique européenne”. Il ne manque plus qu’un vote final du Parlement, en février prochain, pour que l’UE se dote d’une identité numérique. Présenté comme un simple outil pratique pour accéder aux services publics en ligne, le projet permettra surtout de surveiller tous les faits et gestes des citoyens.

Le 8 novembre, les membres du Parlement et du Conseil européen s’étaient mis d’accord sur le texte. Ce jeudi 7 décembre, 35 membres de la Commission ont voté en faveur de son adoption (13 contre, 6 abstentions). 

La député européenne Virginie Joron (Identité et démocratie) et le député néerlandais Rob Roos (groupe des conservateurs et réformistes européens) ont indiqué sur X avoir voté contre.

Les dangers du règlement eIDAS

Avec l’aide du règlement eIDAS (Electronic identification, authentification and trust services), un portefeuille d’identité numérique sera bientôt créé. Il permettra aux citoyens des 27 Etats membres de s'authentifier sur Internet pour accéder aux services publics et privés, et de partager et signer électroniquement des documents.

Présenté comme un simple outil pratique, ce portefeuille pourra surtout stocker les données biométriques des citoyens, ce qui n’est pas sans danger. 

Comme le soulignait Rob Roos le 8 novembre dernier, le commissaire européen Thierry Breton n’a pas caché ses intentions de lier le portefeuille d’identité numérique au portefeuille d’euro numérique. Avec un tel système, il serait techniquement possible de tracer les transactions des citoyens, et donc, d’en interdire certaines... 

Tout aussi inquiétant, le Consortium POTENTIAL, sélectionné après l’appel d’offres de la Commission pour mettre en place le projet, ne compte pas seulement gérer l’accès aux services publics en ligne et la signature électronique. Son prototype permet l’’ouverture d’un compte en banque en ligne, la création de lignes téléphoniques au moyen de cartes SIM, la dématérialisation du permis de conduire et les prescriptions médicales numériques. 

Présenté comme un moyen de simplifier la vie numérique des Européens, ce règlement dessine en réalité les contours d’une société de surveillance à la chinoise. Le dernier vote pour que ce texte soit définitivement adopté aura lieu en février prochain au Parlement et sera décisif. 

À LIRE AUSSI

Image
QR Code automobilistes Nunez
Le QR Code réservé aux automobilistes lors des JO, précise Nuñez
FRANCE - Le jeudi 30 novembre, le préfet de police de Paris Laurent Nuñez a été auditionné par le Sénat suite à son annonce publiée la veille au journal Le Parisi...
06 décembre 2023 - 15:31
Politique
Image
identité numérique
Doter 80% des Français d’une identité numérique, obliger les navigateurs à bloquer des sites... Le projet de loi SREN adopté par commission spéciale de l’Assemblée
NUMÉRIQUE - Après trois jours de discussions, la commission parlementaire spéciale a adopté jeudi 21 septembre 2023 le projet de loi visant à "sécuriser et réguler l’e...
27 septembre 2023 - 13:00
Société
Image
Qui êtes vous ?
L'identité numérique et la surveillance des communications privées pour lutter contre l’accès aux contenus sensibles
Plusieurs projets de loi qui entendent lutter contre l’accès aux contenus pornographiques et pédopornographiques en ligne sont en passe d’être votés par les parlements...
03 novembre 2023 - 16:07
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.