La Suède instaure à son tour le passe sanitaire, avec quelques nuances cependant

La Suède instaure à son tour le passe sanitaire, avec quelques nuances cependant

Publié le 18/11/2021 à 14:20
Jonathan Brinkhorst / Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L’information est reprise en boucle par tous médias : la Suède va imposer la passe sanitaire. On voit d’ici les membres du gouvernement et les médecins de plateaux télé triompher dans leur coin : « Regardez, même là-bas ils s’y mettent. La preuve que nous avons pris la bonne décision ! »

En réalité, la vérité est un peu plus nuancée que ce que pourrait nous faire croire les gros titres de la presse "mainstream". Certes les autorités suédoises ont annoncé qu’elles instaureraient le passe sanitaire à partir du 1ᵉʳ décembre, mais seulement en intérieur et dans des lieux rassemblant plus de 100 personnes : salles de spectacle, cinémas, boites de nuit, événements sportifs, centres commerciaux, parcs d’attraction, cérémonies religieuses, etc. Autrement dit, le passe sanitaire comme il nous était présenté au début, quand il ne concernait ni les bars, ni les restaurants.

Ça, c’est pour l’aspect positif. En revanche, il faudra impérativement être vacciné pour pouvoir avoir un passe sanitaire. Ni un test négatif, ni la preuve que l’on a guéri du Covid-19 ne seront suffisants. En réalité, c'est donc un passe... vaccinal.

Autre point inquiétant : la quasi-unanimité de la classe politique au sujet de cette mesure, décidée par un gouvernement de centre-gauche, réunissant le Parti social-démocrate suédois des travailleurs (SAP) et le Parti de l'environnement Les Verts. Seul le Parti de gauche s’y est opposée au motif qu’elle « serait une atteinte à la vie privée », dans un pays où le taux de vaccination est environ de 70 % (contre 75 % en France).

D’autre part, il est troublant que cette annonce intervienne alors même que l’on n’observe pas d'augmentation sensible du nombre de cas, lequel étant par ailleurs extrêmement bas, avec une moyenne de 838 diagnostics positifs par jour au cours de la semaine écoulée. C’est très loin des 6 000 cas quotidiens moyens enregistrés par le pays en mars et avril derniers. Durant cette période, la seule mesure prise par la Suède avait été d’imposer la fermeture des cafés et restaurants à partir de 20 h 30, ainsi que de recommander le port du masque dans les lieux clos.

Aussi, nous sommes en droit de nous poser la question : le village gaulo-suédois qui semblait résister encore et toujours à l’envahisseur serait-il en train de courber l’échine ?

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le village gaulo-suédois qui semblait résister encore et toujours à l’envahisseur serait-il en train de courber l’échine ?

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-