Le ministre colombien de la Défense appelle l'Europe à réduire sa consommation de cocaïne

Auteur(s)
Trina Banderas, France-Soir
Publié le 04 octobre 2023 - 11:11
Image
Cocaïne Europe
Crédits
Colin Davis - Unsplash
Le changement de stratégie européenne se concentre sur le suivi de l'itinéraire de l'argent généré par le trafic de drogue.
Colin Davis - Unsplash

MONDE - Iván Velásquez Gómez affirme que la Colombie joue un rôle actif dans la lutte contre la criminalité organisée et appelle l'Union européenne à suivre cet exemple. Les deux acteurs estiment qu'il est urgent de changer d'approche et de stratégie afin de lutter contre les réseaux de trafiquants de drogue.

Le ministre colombien de la Défense, Iván Velásquez Gómez, a insisté sur le rôle crucial que doit jouer l'Europe dans la lutte contre le trafic de drogue, en soulignant la nécessité de réduire la forte demande de cocaïne sur le continent. Lors de sa participation au deuxième dialogue UE-Colombie sur la drogue à Bruxelles vendredi 29 septembre, il a appelé l'Union européenne à intensifier ses efforts dans ce domaine.

"Ce que nous faisons, c'est empêcher la cocaïne d'arriver sur votre continent", a déclaré le ministre colombien à la presse. "Mais dans le même temps, nous aimerions que des mesures soient prises pour que, tout en essayant de contrôler l'offre, les pays consommateurs essaient de contrôler et de réduire la demande, car tant qu'il y aura une demande, les gens s'efforceront de produire l'offre", a-t-il ajouté.

"Nous verrons comment l'offre est produite parce que les trafiquants de drogue ont suffisamment d'opportunités pour vendre leur marchandise et c'est pourquoi ce n'est qu'en travaillant ensemble que nous pourrons parvenir à une réduction radicale de l'offre et de la demande de drogue, ce qui contribuera à porter ses fruits en termes de répression, d'une part, et de prévention, d'autre part", a déclaré M. Velásquez.

Augmentation de la violence et de la corruption liées au trafic de drogue

Pour l'Europe, le moment est également crucial. L'augmentation de la violence et de la corruption liées au trafic de drogue - avec des meurtres à Anvers, Nîmes et Stockholm - a conduit la commissaire européenne à la Justice et aux Affaires intérieures, Ylva Johannson, en Colombie et en Équateur. Ces visites ont débouché sur des accords de coopération visant à renforcer la sécurité des ports et le scannage des conteneurs. Elles ont également abouti à un accord entre Europol et la Colombie, seul pays d'Amérique latine à coopérer officiellement avec les services européens depuis plusieurs années.

Ylva Johannson a salué le nouveau plan colombien qui, tout en s'engageant à lutter contre la sortie de la drogue du pays, met désormais l'accent sur la nécessité de trouver des alternatives pour les petits producteurs qui sont pour la plupart victimes du conflit.

"Lors de mon voyage en Colombie, nous avons survolé la région du Putumayo ; nous savons qu'une approche plus large est nécessaire. Nous soutenons la politique de recherche d'alternatives pour les agriculteurs", a déclaré la commissaire. Cependant, le changement de stratégie européenne se concentre sur le suivi de l'itinéraire de l'argent généré par le trafic de drogue.

Nouvelle stratégie colombienne

"Ce changement de politique pourrait être plus efficace : il s'agit de s'attaquer aux responsables du marché, d'affecter leurs finances, de rechercher l'argent pour démanteler leurs réseaux. C'est ce sur quoi nous nous sommes mis d'accord, tant les représentants de l'UE que ceux des pays d'Amérique latine", a expliqué le ministre Velásquez.

"Notre nouvelle politique vise à combiner l'oxygène et l'asphyxie : l'oxygène pour les petits agriculteurs et l'asphyxie pour les narcotrafiquants", a souligné M. Velásquez, qui a parlé de 3 000 laboratoires détruits, de 510 tonnes de cocaïne saisies (dont 50 % étaient destinées à l'Europe) et de quelque 250 millions de dollars de marchandises saisies.

À LIRE AUSSI

Image
Un chien renifle des cartons de fruits lors d’un contrôle des douanes dans un hangar sur le port d
L'affaire Sky ECC, plongée vertigineuse dans les méthodes des narco-trafiquants
Des règlements de comptes et actes de torture aux Pays-Bas et en Serbie, des menaces et tentatives de corruption à un niveau insoupçonné en Belgique: le tentaculaire d...
30 novembre 2022 - 02:39
Image
AFP
Europol annonce le démantèlement d'un "super-cartel" de la cocaïne à Dubaï et en Europe
Une vaste opération policière a permis de démanteler un "super-cartel" de la drogue qui contrôlait environ un tiers du trafic de cocaïne en Europe, et d'arrêter 49 sus...
28 novembre 2022 - 10:24
Image
Un joint de cannabis.
Les drogues toujours plus faciles d'accès en Europe
DÉPÊCHE — Cannabis, cocaïne, héroïne... L'éventail et la disponibilité des drogues continue de s'élargir en Europe, tout comme leur production, prévient l'Observatoire...
16 juin 2023 - 16:20
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.