Le roi Charles III délègue ses fonctions

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 12 février 2024 - 12:14
Image
King Charles
Crédits
Adrian Dennis / Pool / AFP
Le roi Charles, lors d'une rencontre avec des étudiants, le 8 décembre 2023. Le roi d'Angleterre a suspendu jusqu'à nouvel ordre toutes ses apparitions publiques
Adrian Dennis / Pool / AFP

MONDE - Le palais de Buckingham a confirmé que le roi Charles III se trouve actuellement sous traitement pour un cancer, diagnostiqué à la suite d'une opération récente de la prostate. À l'âge de 75 ans, le monarque a décidé d'annuler toutes ses apparitions publiques pendant la durée de son traitement, tandis que le prince William et la princesse Anne prennent la relève.

Après l'annonce du diagnostic de cancer du roi Charles III, le palais de Buckingham a confirmé que le monarque fait actuellement l'objet d'un suivi médical suite à une opération récente de la prostate. Le traitement régulier que le roi recevra, et dont la nature n'a pas été précisée, ne nécessitera pas de visites quotidiennes à l'hôpital. C'est pourquoi il a choisi de résider à Sandringham pendant cette période, où il continuera à s'acquitter de ses fonctions. 

William et Anne prennent le relais

Le souverain a toutefois pris la décision d'annuler toutes ses apparitions publiques jusqu’à nouvel ordre, tout en s'engageant à maintenir ses réunions hebdomadaires avec le Premier ministre Rishi Sunak. En conséquence, pendant que le roi se retire temporairement de la scène publique, les responsabilités officielles seront confiées à son fils William et à la sœur de Charles, la princesse Anne.

Le prince William a dû assister à ses deux premiers événements après l'annonce du cancer de son père : le premier au château de Windsor, où il a participé à une cérémonie d'investiture, et le second au gala annuel de collecte de fonds de l'Ambulance aérienne de Londres, où il a donné quelques détails sur l'état de santé actuel de son père.

L'héritier de la couronne a remercié pour les messages de soutien apportés à la famille royale en cette période. "J'aimerais profiter de l'occasion pour vous remercier également pour les gentils messages de soutien adressés à Kate et à mon père. Cela signifie beaucoup pour nous."

Quant à la princesse Anne, âgée de 73 ans, elle a présidé la cérémonie d'investiture au château de Windsor le mardi 6 février. Initialement inscrite à l'agenda de Charles, cet événement a vu la princesse remettre des distinctions honorifiques. Anne a été le membre le plus actif de la famille royale en 2023, assistant à 457 événements officiels, soit plus que le roi lui-même.

Préoccupation majeure parmi les citoyens

Les problèmes de santé du roi et de la princesse de Galles Kate Middleton, qui a subi le 16 janvier une opération chirurgicale à l’abdomen, ont suscité une grande inquiétude au sein de la population britannique. Cette situation s'inscrit dans un contexte délicat, avec l'exil de Harry en Californie et la suspension du prince Andrew en raison de ses liens avec Jeffrey Epstein.

Le récent voyage-éclair de Harry depuis la Californie pour rencontrer son père a retenu l'attention, les deux hommes n'ayant pas eu l'occasion de se voir depuis neuf mois. Malgré le maintien de son titre de duc de Sussex, Harry a été suspendu de ses fonctions royales il y a trois ans. Techniquement, le duc reste un conseiller d'État. Si Charles III était contraint de temporairement abandonner ses fonctions en raison de sa maladie, il aurait la possibilité, par brevet royal, de déléguer cette responsabilité à deux ou plusieurs autres membres de la cour.

Que se passerait-il si le roi Charles ne pouvait plus exercer ses fonctions ?

À l'heure actuelle, la question de la succession ne se pose pas, mais des mécanismes constitutionnels interviendraient si Charles se trouvait dans l'incapacité d'exercer ses fonctions royales. Deux conseillers d'État pourraient être désignés pour agir au nom du roi par le biais d'une lettre patente. Ils auraient le pouvoir d'accomplir la plupart des tâches officielles du roi, mais ne pourraient pas nommer un Premier ministre ni dissoudre le Parlement sans la demande expresse du roi. Les conseillers d'État peuvent être l'épouse du roi et les membres de la ligne de succession âgés de plus de 21 ans.

En ce qui concerne l'ordre de succession au trône, il comprend actuellement 24 personnes, enfants et adultes. William, prince de Galles, se trouve en tête de cette liste, suivi de ses trois enfants. Depuis l'abolition de la règle de primogéniture en 2018, la naissance d'un garçon royal ne peut plus évincer une femme de la famille de la ligne de succession. Le prince Harry, bien qu'ayant renoncé à ses fonctions royales, conserve sa position dans l'ordre de succession, tout comme ses enfants. Les autres membres de la famille royale qui suivent dans cet ordre sont le prince Andrew, ses enfants, la princesse Anne et le prince Edward.

À LIRE AUSSI

Image
Mort de George VI, Charles
Le roi est mort, vive le roi !
L’éphéméride offre, parfois, d’étranges télescopages. Lundi 5 février en fin d’après-midi, Buckingham Palace annonçait dans un communiqué de presse que le roi d’Anglet...
07 février 2024 - 19:04
Culture
Image
le roi Charles III et son épouse la reine consort Camilla, lors d'une cérémonie après la mort de la
Le roi Charles III couronné le 6 mai 2023 à Londres
Le roi Charles III sera couronné le 6 mai 2023 à l'abbaye de Westminster à Londres, aux côtés de son épouse la reine consort Camilla, lors d'une cérémonie "tournée ver...
11 octobre 2022 - 19:49
Image
Charles III : prince activiste désormais roi du silence ?
Certains l'avaient surnommé le prince activiste. Après avoir endossé les lourds habits de roi, Charles III, si différent de sa mère Elizabeth II, doit désormais incarn...
16 septembre 2022 - 02:41

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.