Les dirigeants latino-américains vont débattre d'une condamnation de l'Equateur

Auteur(s)
AFP
Publié le 09 avril 2024 - 11:37
Image
equateur
Crédits
Buendia / AFP
Les dirigeants latino-américains vont débattre d'une condamnation de l'Equateur
Buendia / AFP

Tegucigalpa, Honduras - Les dirigeants de la Communauté des Etats d'Amérique latine et des Caraïbes (Celac) débattront vendredi d'une proposition de "condamnation ferme" et d'éventuelles sanctions contre l'Equateur après l'intrusion de policiers à l'ambassade du Mexique, a annoncé lundi la présidente du Honduras, Xiomara Castro, qui préside le bloc.

La proposition a été approuvée lundi lors d'une réunion virtuelle de la "troïka" de l'organisation, qui comprend, outre Mme Castro, le président colombien Gustavo Petro et le Premier ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines Ralph Gonsalves.

Le sommet, qui se déroulera en ligne, a été convoqué pour vendredi à 18H00 GMT, a indiqué la présidente dans un communiqué.

L'intrusion de policiers équatoriens dans l'ambassade mexicaine vendredi pour arrêter l'ancien vice-président équatorien accusé de corruption Jorge Glas, qui s'y était réfugié, a provoqué la rupture des relations diplomatiques entre Mexico et Quito et un tollé international.

Les dirigeants examineront une proposition de la troïka visant à demander à Quito de "promouvoir le dialogue pour normaliser les relations avec le Mexique" et, dans le cas contraire, "adopter des positions politiques (contre l'Equateur), qu'elles soient conjointes, bilatérales ou au sein d'organisations internationales pour l'obliger à s'exécuter", a ajouté Mme Castro.

Les responsables politiques discuteront également d'une résolution de "condamnation ferme de l'Etat équatorien pour l'entrée illégale dans l'ambassade du Mexique à Quito, l'utilisation indue de la force et la violation du principe de l'inviolabilité des missions diplomatiques" pour "l'enlèvement" de l'ancien vice-président équatorien Jorge Glas, a ajouté Mme Castro.

La convention de Vienne de 1961 prévoit que les ambassades et les consulats "sont inviolables".

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.