Manifestations en Iran : après Washington, l'UE souhaite de nouvelles sanctions

Auteur(s)
FranceSoir avec AFP
Publié le 05 octobre 2022 - 14:00
Image
UE sanctions
Crédits
afp.com/Kenzo TRIBOUILLARD
afp.com/Kenzo TRIBOUILLARD

A l'instar des nouvelles sanctions annoncées par Washington, l'Union européenne a indiqué mardi examiner des "mesures restrictives" pour sanctionner la répression des manifestations en Iran contre le port du voile islamique.

Après le Canada et les Etats-Unis, l'Union européenne (UE) veut sanctionner par des "mesures restrictives" le "meurtre de Mahsa Amini" et la répression des forces de sécurité, a déclaré mardi le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

La France avait auparavant indiqué travailler au sein de l'UE en vue de geler des avoirs et d'interdire à des responsables iraniens de voyager.

Lundi, le président américain a annoncé de nouvelles sanctions contre Téhéran, qui a réagi en fustigeant "l'hypocrisie" de Joe Biden.

"Cette semaine, les États-Unis vont imposer des coûts supplémentaires aux auteurs de violences contre des manifestants pacifiques", a prévenu M. Biden. "Nous continuerons à demander des comptes aux responsables iraniens et à soutenir le droit des Iraniens à manifester librement".

Il n'a donné aucune indication sur les mesures envisagées contre l'Iran, déjà visé par de lourdes sanctions économiques américaines en grande partie liées à son programme nucléaire, qui fait d'ailleurs l'objet de négociations entre Téhéran et des puissances occidentales.

"Il aurait mieux fallu pour Joe Biden de réfléchir un tant soit peu au bilan de son pays en matière de droits humains avant de parler de la situation humanitaire (en Iran), même si l'hypocrisie ne requiert pas de profonde réflexion", a déclaré mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Nasser Kanani.

"Le président américain devrait plutôt s'inquiéter des (conséquences des) nombreuses sanctions (...) contre la nation iranienne qui représentent clairement un exemple de crime contre l'humanité", a-t-il ajouté.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, avait déjà accusé lundi Washington et Israël d'avoir fomenté le mouvement de contestation.

À LIRE AUSSI

Image
Photo fournie par le bureau du guide suprême iranien montrant l'ayatollah Ali Khamenei participant à
Les États-Unis et Israël sont responsables des manifestations et veulent déstabiliser l'Iran, accuse Khamenei
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a accusé lundi les Etats-Unis et Israël d'être à l'origine du mouvement de contestation, qui, selon lui, ne vise pa...
04 octobre 2022 - 11:00
Politique
Image
Iran manif
L'Iran annonce l'arrestation de plusieurs étrangers occidentaux en lien avec les manifestations
Les autorités iraniennes ont annoncé vendredi l'arrestation de plusieurs étrangers occidentaux en lien, selon elles, avec le mouvement de contestation déclenché par la...
01 octobre 2022 - 14:12
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.