Offensive contre Mossoul : au moins 800 djihadistes tués depuis le début de la bataille

Auteur(s)
MM
Publié le 28 octobre 2016 - 13:06
Image
Un blindé irakien.
Crédits
©Thaier al-Sudani/Reuters
L'offensive pour reprendre Mossoul fait toujours rage au nord de l'Irak. Les Etats-Unis ont annoncé que "800 à 900" djihadistes ont été tué depuis le début des combats.
©Thaier al-Sudani/Reuters
L'offensive pour reprendre Mossoul fait toujours rage au nord de l'Irak. Les Etats-Unis ont annoncé que "800 à 900" djihadistes ont été tués depuis le début des combats. Au nord, au sud et à l'est de la ville, les forces coalisées progressent malgré une forte résistance des troupes de l'Etat islamique.

La bataille pour la libération de Mossoul se poursuit dans le nord de l'Irak. Au onzième jour de l'offensive déclenchée pour chasser les djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) qui contrôle la ville depuis 2014, le haut-commandement américain a dévoilé un premier bilan des pertes infligées aux combattants de l'EI. Les forces irakiennes ont "probablement tué environ 800 à 900 combattants" a détaillé le général américain Joseph Votel.

L'officier supérieur américain a également indiqué que selon un bilan qui lui avait été fourni mardi 25 au soir par des dirigeants militaires irakiens, 57 membres des forces de sécurité irakiennes avaient été tués et 255 blessés. Du côté des Peshmergas de l'autorité kurde irakienne, alliés des forces fédérales irakiennes, les pertes s'élèvent à 30 morts et entre 70 et 100 blessés.

Des pertes significativement moins élevées que dans les prévisions des forces coalisés mais qui risquent de grimper en flèche une fois que les combats auront commencé à l'intérieur de la ville de Mossoul proprement dite, où la supériorité aérienne de la coalition perdra de son efficacité au regard de la densité du tissu urbain.

Sur le front, les unités les plus en avant de l'armée irakienne ont engagé les forces djihadistes à Gagjali, située à quelques kilomètres à l'est de Mossoul. Comme bien souvent se sont les soldats de la célèbre Golden Division de l'armée irakienne, unité d'élite de contre-terrorisme, qui livrent les combats les plus violents.  De leur côté, les Peshmergas kurdes ont progressé jusqu'aux faubourgs de la ville de Tel-keif, à une vingtaine de kilomètres au nord de Mossoul, et ont affronté les militants de l'EI retranchés dans la ville.

Au sud de Mossoul, les forces armées et leurs alliés chiites, les unités paramilitaires Hash Shaabi, ont poursuivi leur offensive pour nettoyer un groupe de villages près de al-Choura, une ville encore contrôlée par l'EI à quelque 30 kilomètres au sud de Mossoul.

Pour autant, les djihadistes ne désertent pas la ligne de front. Dans les faubourgs de Mossoul, les forces coalisées doivent affronter un ennemi doté d'armement conventionnel, mortiers, missiles antichars notamment. Ils doivent également faire face aux tactiques non-conventionnelles de l'EI comme l'emploi massif de véhicules suicides blindés utilisés pour briser les offensives.

Des milliers de civils n'ont parfois d'autre choix que de fuir, au milieu des combats. Ils cherchent à passer les lignes de front, où ils sont longuement contrôlés par peur des infiltrations djihadistes. Les "évadés" de Mossoul racontent une ville rongée par la peur des bombardements et des exactions de l'Etat islamique qui maintient son emprise sur la population par la violence, ainsi que la crainte de voir les milices chiites entrer dans Mossoul. Ils dévoilent aussi la paranoïa des djihadistes qui exécutent quiconque est suspecté de sédition.
 

À LIRE AUSSI

Image
Sur le front de Mossoul, les frappes aériennes de la coalition appuient l'avancée des peshmergas.
Lutte contre Daech : l'offensive sur Mossoul progresse, les plans de la coalition visent maintenant Raqqa
Après l'Irak, les ministres de la Défense de la coalition souhaitent s'attaquer à Raqqa, le bastion de Daech en Syrie. En attendant, les combats autour de Mossoul rest...
26 octobre 2016 - 14:54
Politique
Image
Sur le front de Mossoul, les frappes aériennes de la coalition appuient l'avancée des peshmergas.
Mossoul : les forces kurdes et irakiennes progressent malgré une forte résistance des djihadistes
Cinquième jour de l'offensive déclenchée lundi pour reprendre Mossoul aux mains de Daech. Les coalisés avancent rapidement même si les djihadistes opposent une forte r...
21 octobre 2016 - 14:14
Politique
Image
L'armée irakienne s'attaque à l'EI pour reprendre la ville de Mossoul
Mossoul : des chefs djihadistes ont fui la deuxième ville d'Irak
La guerre fait rage à Mossoul, en Irak, depuis le début de l'offensive des forces irakiennes et de la coalition internationale lundi. Les pilonnages incessants ont fai...
20 octobre 2016 - 15:02
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.