La Chine présente son robot humanoïde, le CyberOne de Xiaomi, décevant 

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 18 août 2022 - 15:25
Image
CyberOne
Crédits
Xiaomi
Le CyberOne pèse 52 kg, mesure 177 cm de haut, et peut marcher à une vitesse de 3,6 km/h.
Xiaomi

La Chine n’arrête pas d’innover, et de tenter de concurrencer les géants américains comme Tesla : après les annonces de voitures autonomes, avec le taxi autonome développé par Baidu, c’est maintenant au tour de la firme Xiaomi de présenter son robot humanoïde qui pourrait concurrencer le robot Optimus annoncé par Tesla, malgré des performances décevantes.

À quoi ressemble le robot humanoïde de Xiaomi ?

Selon les spécifications officielles annoncées par Xiaomi, détaillées par le média en ligne The Verge, le CyberOne pèse 52 kg et mesure 177 cm de haut. Il peut marcher à une vitesse de 3,6 km/h, soit juste en dessous du rythme de marche moyen d’un humain. Ses mains ont la forme d’une paire de mitaines qui peuvent s'ouvrir et se fermer, mais leurs mouvements sont encore maladroits. Selon les plus critiques, ce robot ne serait pas vraiment capable de se déplacer aisément. Une vidéo montre même le CyberOne tomber régulièrement, sans pouvoir se relever seul. Sa capacité de mobilité semble donc être bien en dessous des capacités de mobilité des robots “chien” de Boston Dynamics par exemple. 

Un robot capable de reconnaître les sentiments de son interlocuteur grâce à la reconnaissance faciale

Pour pouvoir “regarder”, l'humanoïde dispose d'un système de vision artificielle qui peut détecter des distances allant jusqu'à huit mètres. En ce qui concerne sa capacité d’interaction avec l’homme, Xiaomi affirme que le robot est capable de "percevoir" l'émotion humaine grâce à un logiciel de reconnaissance faciale, capable de décoder et d’analyser les expressions faciales humaines. 

Des performances bien inférieures à celles de l’Optimus de Tesla

Comme Xiaomi, le fondateur de Tesla, Elon Musk, a annoncé son projet de production d’un “robot majordome”, appelé Optimus. Lors du forum économique du Qatar, Elon Musk a déclaré vouloir apporter sa contribution au développement d’un humanoïde, avec l’annonce de son robot Optimus. Ce premier robot de Tesla combine des fonctions “supernaturelles” inspirées des animaux, tout en présentant une forme humaine. Ce robot qui mesure 1,73 mètre pour un poids de 56,7 kg peut se déplacer à une vitesse de 8 km/h, soulever 68 kilos et transporter 20 kilos. Musk a déclaré que ce robot serait capable de suivre des commandes humaines complexes telles que "veuillez vous rendre dans un magasin et apportez-moi les produits d'épicerie suivants". Il a depuis répété ces affirmations, décrivant récemment le Tesla Optimus comme un "robot humanoïde à usage général" qui "remplacera les gens dans des tâches répétitives, ennuyeuses et dangereuses".

Des applications qui ne sont pas pour demain

Pour le géant chinois Xiaomi, le Cyberone représente un "symbole du dévouement de Xiaomi à incuber un écosystème technologique" donnant naissance à davantage de scénarios d'application dans d'autres domaines. Pour certains spécialistes des nouvelles technologies, on ne peut pas espérer des utilisations immédiates de cette version chinoise d’un humanoïde. Il s’agirait surtout d’une plate-forme pour des efforts de R&D plus larges et d’un outil de marketing à l’approche du Tesla AI Day, prévu pour le 30 septembre 2022, qui devrait voir la présentation officielle du robot Optimus.

À LIRE AUSSI

Image
Le robot de Terminator.
Robots industriels, robots serveurs, et bientôt un robot humanoïde Tesla
Les robots sont de plus en plus courants au quotidien, et cette tendance s’accélère, comme le montre l’annonce par Elon Musk d’un robot humanoïde produit par Tesla. De...
05 juillet 2022 - 16:15
Société
Image
nano robot
Un nano-robot à base d'ADN pour explorer les cellules 
Des chercheurs de l'Inserm, du CNRS et du Centre de biologie structurale de l'Université de Montpellier ont développé un "nano-robot" à base d'ADN, capable d'étudier d...
03 août 2022 - 15:15
Société
Image
IA militaire
La guerre en Ukraine, un accélérateur de l'IA militaire
La guerre en Ukraine a incité les armées à mettre à jour leurs armements, ce qui a motivé les gouvernements à investir dans les nouvelles technologies de défense. Cepe...
17 juillet 2022 - 15:50
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine