Biden vend des armes à la majorité des pays autocratiques

Auteur(s)
Julien Taillefer, France-Soir
Publié le 19 mai 2023 - 11:00
Image
Biden
Crédits
DREW ANGERER / via AFP - GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Joe Biden, président des États-Unis, le 11 avril 2023.
DREW ANGERER / via AFP - GETTY IMAGES NORTH AMERICA

VENTES D'ARMES - Malgré le discours convenu de la Maison Blanche en faveur des pays dits démocratiques, les États-Unis ont vendu des armes à plus de la moitié des régimes autoritaires dans le monde en 2022. 

Depuis l’accession au pouvoir de Joe Biden en 2021, ce dernier emploie une rhétorique opposant les démocraties et les autocraties, dans laquelle les États-Unis seraient les grands artisans de la paix dans le monde. Mais en réalité, l’administration Biden a aidé beaucoup de pays autoritaires à accroître leur puissance militaire.

D’après le site The Intercept, les États-Unis ont même vendu des armes à au moins 57% d’entre eux en 2022. D’après deux rapports, publiés par le Département d’État américain d’une part, et fin avril par le Pentagone d’autre part, les ventes d’armes américaines ont profité à 142 pays en 2022.

Les affaires sont les affaires 

L’Université de Gothenburg, en Suède, réalise un classement qui sépare les pays dits démocratiques, qui élisent leurs dirigeants à travers des élections libres et transparentes, des autres. Sur 84 pays classés comme autocratiques, au moins 48 ont acheté des armes à l’État américain. Au moins, car plus de 10% des ventes sont allées à des pays restés secrets. 

Ce comptage contredit la présentation que fait Joe Biden de sa politique internationale : un combat entre des démocraties, États-Unis en tête, situées dans le "camp de la paix et de la sécurité", face à des autocraties conspirant contre elles.

Joe Biden, qui affirmait encore à Varsovie l’année dernière que le combat entre démocratie et autocratie était le combat de "la liberté contre la répression" et entre "un ordre international réglementé et un ordre gouverné par la force brute". 

Sous Donald Trump, qui annonça au cours de son premier voyage officiel en Arabie Saoudite un contrat d’armement majeur, les ventes d’armes avaient prospéré. Elles prospèrent encore davantage sous Biden. 

Pendant sa première année en tant que président, le total a atteint 206 milliards de dollars, alors que la médiane sous Donald Trump se situait aux alentours de 170 milliards. Et le soutien à l’Ukraine n’explique rien de cette hausse, la grande majorité des livraisons d’armes étant constituée de dons.

Malgré ses promesses de vendre uniquement des armes aux pays qui respectent les droits de l'Homme, Joe Biden a approuvé, à peine entré en fonction, des ventes à l’Égypte, à l’Arabie Saoudite et à des dizaines d’autres pays autoritaires. 

La France n’est pas en reste 

De l’autre côté de l’Atlantique, le "pays des droits de l’Homme" occupait encore en 2021 la troisième place mondiale des vendeurs d’armes avec près de 12 milliards d’euros de commandes.

Parmi les cinq plus gros acheteurs, l’Égypte du maréchal Abdel Fattah al-Sissi, ou encore l’Arabie Saoudite. Ces dix dernières années, le Qatar et les Émirats arabes unis ont également figuré parmi les plus gros clients de la France. 

À LIRE AUSSI

Image
Glenn Youngkin élu gouverneur en Virginie, un camouflet pour Joe Biden
Joe Biden humilié par une "Let's Go Brandon election"
CHRONIQUE - Mardi 2 novembre aux États-Unis, se déroulaient deux élections de gouverneurs, l'une en Virginie et l'autre dans le New Jersey, ces deux États ayant choisi...
04 novembre 2021 - 09:50
Politique
Image
Emmanuel Macron et Joe Biden à l'ambassade française du Vatican à Rome 29 octobre 2021
A Rome, Biden ne ménage pas sa peine pour surmonter la brouille avec Macron
L'un a multiplié les serments d'"affection", l'autre a jugé qu'en diplomatie comme en amour, "les déclarations c'est bien, les preuves c'est mieux": Joe Biden et Emman...
29 octobre 2021 - 04:31
Image
Dmytro Kouleba, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, au siège de l'Otan, le 7 avril 2022 à Bruxelles
L'Ukraine poursuit les évacuations de civils dans l'est, réclame "des armes"
Partez "le plus tôt possible". Sous la menace d'une offensive russe d'envergure la population de l'est de l'Ukraine est appelée à évacuer ou "risquer la mort", alors q...
07 avril 2022 - 13:14
Société > Emploi

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.