Christian Estrosi ouvre une antenne parisienne de la Métropole Nice Côte d'Azur

Christian Estrosi ouvre une antenne parisienne de la Métropole Nice Côte d'Azur

Publié le 25/11/2014 à 17:40 - Mise à jour le 26/11/2014 à 23:59
©Bruno Bébert/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, a inauguré mardi une antenne parisienne de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur. Objectif: mieux faire connaître la région et attirer industriels, investisseurs et touristes.

"Nous décentralisons Nice Côte d'Azur vers la capitale": Christian Estrosi a inauguré mardi à Paris la "Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur", 150 mètres-carrés dans le 7e arrondissement destinés à promouvoir la région auprès des industriels, des investisseurs et des touristes.

Avec la création de cette antenne parisienne, "j'ai souhaité renforcer les outils de promotion économique de la première métropole de France", a expliqué le maire UMP de Nice lors d'une conférence de presse. "Implantée à Paris, la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur portera au plus haut ses ambitions économiques et va continuer à promouvoir la mutation industrielle que j'ai engagée".

La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur est une structure intercommunale qui regroupe 49 communes et environ 550.000 habitants. Née le 1er janvier 2012 de la fusion de la communauté urbaine Nice Côte d'Azur (NCA) avec trois communautés de communes des Alpes-Maritimes, elle a été la première métropole –et pour l'instant la seule- fondée en France.

Elle s'est fixé deux objectifs: "renforcer l’action coordonnée des 49 communes pour une gestion plus efficace afin d’améliorer la qualité de vie de leurs concitoyens" et "permettre à la Métropole de devenir un territoire d’excellence rivalisant avec les autres grandes agglomérations européennes et de l’arc méditerranéen".

Depuis son élection comme maire de Nice en 2008, Christian Estrosi, qui fut ministre de l'Industrie en 2009-2010 sous le gouvernement Fillon, a voulu initier une diversification économique du territoire jusqu'alors tournée quasi-exclusivement sur le tourisme. Innovation, nouvelles technologies, croissance verte sont les axes de ce développement, avec notamment la construction d'un quartier d'affaire international dans la Plaine du Var (dans le cadre de l'opération d'intérêt national Eco-Vallée), d'un Marché d'intérêt national et d'une nouvelle ligne de tramway en 2017. La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur "entend ainsi créer 20.000 emplois d'ici 2020".

L'antenne parisienne de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur présentera aux visiteurs, par l'utilisation notamment de cartes, maquettes, tables tactiles, écrans 3D interactifs et de la réalité augmentée, les projets et les opportunités d'investissements du territoire. "Partenaire de l'excellence", "Innovation", "Mer", "Montagne" et "Qualité de vie", peut-on lire sur les baies vitrées des locaux, au cinquième étage d'un immeuble moderne, à deux pas de l'Assemblée nationale et de l'esplanade des Invalides.

Les lieux accueilleront chaque mois des conférences réunissant des leaders d'opinion, des chefs d'entreprise, des experts et des investisseurs.

"Au-delà de notre présence dans les grands salons internationaux (...) une implantation qui nous permette d'être une vitrine à Paris des savoir-faire, du made in France de la Métropole Nice Côte d'Azur est aussi une opportunité de faire monter la création d'emplois, l'investissement, la croissance", a déclaré Christian Estrosi dans une interview à FranceSoir, à l'occasion de cette inauguration. Au-delà des succès déjà enregistrés, "nous voulons aller plus loin, plus fort. Je sais qu'aujourd'hui la clé de l'emploi c'est l'innovation, c'est le partenariat public-privé, et une implantation à Paris, dans un pays très centralisé, nous a paru, pour les 49 maires de l'inter-communauté et à moi-même, une exigence".

Le député-maire de Nice a par ailleurs réaffirmé sa totale opposition à la volonté du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, de privatiser l'aéroport de Nice, deuxième aéroport international français (130 destinations).

(Voir ci-dessous la vidéo de l'interview de Christian Estrosi):

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Christian Estrosi veut amplifier la notoriété de la Métropole Nice Côte d'Azur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-