Dix millions de pauvres en 2020 en France, prédit le Secours catholique

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Dix millions de pauvres en 2020 en France, prédit le Secours catholique

Publié le 13/11/2020 à 11:44
©Fabrizio Bensch/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le rapport 2020 du Secours catholique sur l’état de la pauvreté en France est alarmant. Il compile des statistiques sur une partie des 1,4 million de personnes accueillies par l’association en 2019, c’est-à-dire avant la crise sanitaire et économique. 
 
Véronique Fayet, la présidente de l’association, en est certaine :
 
« La France franchira la barre des dix millions de pauvres en 2020 »
 
Soit un Français sur six en-dessous du seuil de pauvreté, fixé à 1063€ par mois. 
 
Si la barre est affreusement symbolique, le chiffre n’aurait rien d’étonnant puisque selon l’INSEE, dans sa dernière enquête parue en septembre 2020, 9,3 millions de personnes vivaient déjà sous le seuil de pauvreté en France en 2018.
 
Extrême pauvreté
La situation dépeinte dans le rapport du Secours catholique est d’autant plus alarmante que 67% des ménages accueillis par l’association vivent sous le seuil d’extrême pauvreté, 716€ en 2019. 23% ne perçoivent aucune ressources, tandis que la part de ceux qui ont besoin d’aide tout en ayant des revenus du travail augmente inlassablement (54% contre 46% en 2010).
 
En se penchant plus avant sur le budget de 3000 de ces ménages, le Secours catholique constate que pour plus de la moitié d’entre eux, le reste à vivre une fois le loyer, les charges, les prêts, etc., payés, ne dépasse par les 9€ par jour et par personne. Pire, pour un quart des ménages, il est inférieur à 4€.
 
« Les personnes que rencontrent le Secours catholique sont quotidiennement contraintes à des choix impossibles »
Revenu minimum garanti
 

Pour l’association, il est urgent d’agir, et d’abord en instaurant un Revenu minimum garanti de 893€, accessible aux jeunes dès 18 ans et aux étrangers. 
 
« Notre pays ne doit plus accepter que les personnes qui vivent sur son sol, et notamment des ménages avec enfants, aient à choisir entre se nourrir et se chauffer, payer le loyer et acheter les vêtements nécessaires », écrit encore le Secours catholique dans son rapport. 
 
Tout en soulignant combien « nos filets de protection sociale sont précieux », l’association insiste sur les « risques de basculement de centaines de milliers de personnes dans la pauvreté », en raison de la crise sanitaire et économique.  
 

 

 

 

 

 

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un reste à vivre de moins de 9€ par jour pour la moitié des personnes accueillies

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-