Dysfonctionnements à la Sorbonne : « Responsable mais pas coupable » pour Thomas Clay

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Dysfonctionnements à la Sorbonne : « Responsable mais pas coupable » pour Thomas Clay

Publié le 04/11/2020 à 10:20
-
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Dans  un précédent article, nous évoquions les sérieux problèmes rencontrés par l’université Paris 1- La Sorbonne sur le dossier de l’avocat Arash Derambarsh. Selon l’administrateur provisoire de l’Université, Thomas Clay, l’enquête interne pointe “une série de dysfonctionnements internes et des fautes individuelles partagées entre de multiples acteurs.”

L’administrateur provisoire de l’Université Paris 1-La Sorbonne, Thomas Clay, s’est exprimé concernant la thèse supposée plagiée de l’avocat Maître Arash Derambarsh. Il avait demandé un rapport interne dans une enquête publiée par nos confrères du Courrier de l’Atlas.  Il a reconnu « une série de dysfonctionnements internes et à des fautes individuelles partagées entre de multiples acteurs, quoique de manière inégale entre eux ».

Et chose surprenante, aucune poursuite ne sera diligentée par l’Université...

Si cette affaire semble se dégonfler et ressemble de plus en plus à un règlement de compte qui se détourne du droit, cette intervention de Thomas Clay n’est pas sans rappeler la fameuse citation de Georgina Dufoix

« Responsable mais pas coupable ».

Arash Derambarsh a déposé plainte pour cyberharcèlement et atteinte à la RGPD auprès des Procureurs de la République du Tribunal Judiciaire de Paris, Rémy Heitz, et de du Tribunal Judiciaire de Nanterre, Catherine Dénis contre le compte anonyme « Thèse et Synthèse ». Compte Twitter anonyme qui semble regrouper une sorte de Ligue du LOL avec deux professeurs et un élu local de Courbevoie.

Il a également fait appel de la décision du conseil disciplinaire de la Sorbonne auprès du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (CNESER).

 

Contacté par nos soins, Thomas Clay, n’était pas disponible pour répondre.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dysfonctionnements à la Sorbonne : « Responsable mais pas coupable » pour Thomas Clay

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-