Le pouvoir d'achat des tickets-restaurant va changer à partir du 1er janvier 2024

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 14 novembre 2023 - 19:45
Image
Caddie de courses
Crédits
David Clarke - Unsplash
David Clarke - Unsplash

Ils étaient une aide précieuse pour ceux qui ont besoin de faire des économies d'argent, notamment pendant cette période d'inflation. Mais au 1ᵉʳ janvier 2024, les titres-restaurant ne pourront plus servir à faire vos courses alimentaires de base.

C'est un retour à l'anormal qui fait mal. Initialement, les tickets-restaurant ont été pensés pour... les restaurants. Avec l'inflation, le développement du télétravail, et enfin la crise sanitaire, leur fonctionnement a été ponctuellement assoupli.

En 2020, le plafond de dépenses quotidiennes avait été augmenté à 39€. En 2022, il avait été décidé de façon exceptionnelle que "les titres-restaurant peuvent être utilisés pour acquitter la totalité ou une partie du prix de tout produit alimentaire, qu’il soit ou non directement consommable (viandes, féculents, produits surgelés à cuire, etc.) conformément à l’article 6 de la loi pour la protection du pouvoir d’achat". Une mesure à laquelle les cinq millions de Français qui utilisent ces titres se sont vite habitués tant elle permettait de faire des économies, notamment en privilégiant les repas faits maison.

Mais "cela avait dénaturé la fonction même des titres-restaurant", assure le ministère des Petites et moyennes entreprises au Parisien. Donc, au 1ᵉʳ janvier 2024, la liste des produits qu'il sera possible de payer grâce au sésame sera réduite. Exit les pâtes, le riz, la viande et le poisson, ou encore les conserves et les surgelés non transformés, le lait infantile, les céréales et les boissons instantanées.

Comme le rapporte le Journal du Geek, vous pourrez toujours vous en servir pour le pain, les viennoiseries et tous les produits boulangers, les conserves et surgelés de plats préparés, les fruits et les légumes, les plats préparés ou instantanés, et enfin les sandwichs et salades.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.