Recharger sa voiture électrique à domicile, c’est nettement moins cher  !

Auteur(s)
Corine Moriou*, France-Soir
Publié le 12 février 2024 - 19:17
Image
Borne for You Corine Moriou
Crédits
Borne 4 You
Il y a 1,6 million de véhicules électriques ou hybrides en circulation début 2024 en France. Or, il n’y a que 118 000 points de recharges sur le territoire. C'est donc un marché gigantesque auquel s'attaque Borne For You.
Borne 4 You

ECONOMIE - La startup Borne For You électrise le poil des mastodontes du marché. Elle devient une référence chez les particuliers qui veulent installer une borne chez eux.

Un tempérament rebelle. A 16 ans, Kenny Salem, né à Houilles (78), mère vendeuse au Bon Marché, père dans le BTP, quitte l’école. Il ouvre un magasin de chaussures, apprend la vente. Mais c’est un échec. Puis, il a l’idée de créer Les Fibreux, une startup spécialisée dans la vente et l’installation de la fibre optique. “J’ai monté ma chaîne You Tube, je me suis appuyé sur une communauté de followers sur TikTok, Snapchat, Instagram, Linkedln… Et j’ai même sollicité les rappeurs les plus connus pour qu’ils fassent ma pub”, raconte-t-il. La clientèle a afflué et sa petite entreprise, basée à Saint-Ouen, a dépassé les deux millions d’euros de chiffre d’affaires. Mais le marché a vite été saturé, les ménages étant tous progressivement équipés de la fameuse fibre optique. 

Aussi Kenny Salem a-t-il décidé de lever le pied et de se lancer en parallèle dans une nouvelle aventure. 

Il fallait trouver l’idée dans un secteur qu’il connaît bien : celui où l’on va chez les gens avec des installateurs de choc. 

C’est ainsi qu’est née Borne For You fin 2022, startup spécialisée dans la vente et la pose de bornes de recharge électrique pour véhicules automobiles. 

Un marché gigantesque et concurrentiel 

Il y a 1,6 million de véhicules électriques ou hybrides en circulation début 2024 en France. Et les pouvoirs publics visent les 8 millions en 2030, selon l’Avere, l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique. Or, il n’y a que 118 000 points de recharges en France, cherchez l’erreur ! 

C’est un marché gigantesque et concurrentiel à prendre à bras-le-corps. 

Pour cela, Kenny Salem l’homme des réseaux et du commercial, 28 ans, s’est associé à Sonia sa sœur, et son ami Hocine Belabed, as de l’informatique et du digital. “Ma communauté de 180 000 followers et influenceurs m’a suivi et nous avons levé un million d’euros”, raconte le serial entrepreneur. “Le label ‘Entreprise innovante’ de Bpifrance, qui nous a accordé une subvention, garantit le sérieux de notre démarche.”

De gauche à droite : Kenny Salem, sa soeur Sonia et Hocine Belabed, le trio fondateur de Borne For You.

On est loin des levées de fonds de 304 millions d’euros d’Electra, des 250 millions de Driveco et des 240 millions de ZePlug.

“Nos concurrents vont voir les mairies, créent des stations de bornes électriques. Mais ils facturent environ 60 centimes le kilowattheure alors que celui-ci coûte entre 18 centimes aux heures creuses et autour de 22 centimes aux heures pleines, observe le patron de la jeune pousse. 

Borne For You a un argument de vente tout trouvé dont il a fait son slogan :On n’est jamais mieux rechargé que par soi-même”. 

Le startupeur envisage une prochaine levée de fonds de 30 millions d’euros. Pour cela, il souhaite faire appel à une banque d’affaires. “Je n’ai pas les codes, on ne m’a pas appris à pitcher. Mais j’ai une grande communauté qui me suit, m’aime et m’aide.”

Rouler à l’électrique revient cinq fois moins cher que rouler à l’essence.

Engie et EDF ont bien sûr une obligation de service public de création de bornes. “De leur côté, les opérateurs autoroutiers, comme TotalEnergies et Shell, se sont entendus pour vendre 79 centimes le kWh, tandis que Lidl tient sa promesse à 28 centimes le kWh”, fait observer un acteur du marché.

Borne For You casse les prix et croit ferme en la réussite de son business model qui vise principalement les particuliers en France. 

Leur philosophie ? “Nous ne nous adressons pas aux bobos qui veulent une voiture électrique parce que c’est tendance ! Nos clients sont principalement des gens qui vivent dans le monde rural ou en zone périurbaine et qui ont des fins de mois difficiles. Pour 100 kilomètres, l’utilisateur d’une voiture thermique — qui consomme 6,5 litres au 100  — paye 13,7 euros. Avec une voiture électrique qui se recharge à domicile, à 18 centimes le kWh la nuit, le coût est de 2,7 euros.”

Rouler à l’électrique revient cinq fois moins cher que rouler à l’essence. Une petite musique qui pourrait séduire une partie de la population. D’autant que le prix du litre d’essence s’est envolé.

Une voiture se rechargeant sur une borne posée par Borne For You. 

Concrètement, comment cela marche ? 

“Nous proposons l’achat et la pose d’une borne à un tarif de 1 299 euros duquel on déduit le crédit d’impôt de 500 euros, soit 799 euros. Nous installons une borne en seulement 72 heures contre 30 jours en moyenne chez nos concurrents ”, explique Sonia Salem. A cela, Hocine Belabed ajoute : “Nos coûts de structure sont réduits, et prouvent que la frugalité est souvent mère de créativité !”

Aujourd’hui, Borne For You emploie 17 personnes et 200 installateurs (baptisés les ”Volters”) qui sillonnent les routes de France. 

De la maison individuelle à l’hôtellerie, les clients conservent leur indépendance

A partir de janvier 2025, tout établissement accueillant du public en France aura l’obligation d’offrir à ses clients une possibilité de recharge électrique sur son parking. “Nos confrères offrent l’installation de bornes gratuites, en échange desquelles ils encaissent les revenus engendrés par la consommation des kilowattheures”, explique Kenny Salem. “Avec Borne For You, les hôtels, les chambres d’hôtes financent l’achat et l’installation des bornes mais conservent leur indépendance. Ils gardent ainsi pour eux les bénéfices qui résultent des sommes facturées aux clients.”

Avec son langage cash, Borne For You électrise le poil des mastodontes du marché. Les fondateurs de la startup visent aussi le marché des entreprises avec l’objectif de valoriser l’image des marques, les salariés, les clients…

La voiture électrique (et ses dérivés) serait-elle la nouvelle poule aux œufs d’or ? Une chose est sûre, il y a des petits malins comme les fondateurs de Borne For You qui ne sont pas déçus d’être nés pour accompagner les chamboulements technologiques de leur époque. D’où ils partent, “Born for innovation” est un impératif tant ils savent que la vie peut être rude..

* Corine Moriou est journaliste indépendante, grand reporter.

 

À LIRE AUSSI

Image
Librairie Le Bleuet Papier Corine Moriou
La librairie Le Bleuet : maison des livres et curiosité touristique
LIVRES - Lui était dans l’enseignement, elle dans le secteur de la santé. Marc et Isabelle Gaucherand ont tourné la page de leurs carrières à Lyon. Ils ont repris l’em...
27 décembre 2023 - 13:29
Culture
Image
Taxis volants partie 2
Taxis volants : la folle idée de circuits touristiques au-dessus de Paris
TRANSPORT - Les associations de riverains et de défenseurs de l’environnement sont en colère. Mais les acteurs du projet ne lâchent rien. A l’occasion des JO, des dépl...
08 décembre 2023 - 15:02
Société
Image
Taxi volants Partie 1 C. Moriou
JO 2024  : non aux taxis volants bruyants et énergivores à Paris !
TRANSPORT - Donnez votre avis en ligne, avant le 8 décembre, sur les taxis volants. Une pluie de critiques s’est abattue à l’annonce de l’installation d’un vertiport q...
05 décembre 2023 - 14:26
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.