Chômage en France, un recul en trompe-l’œil et un avenir morose qui s’annonce !

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Chômage en France, un recul en trompe-l’œil et un avenir morose qui s’annonce !

Publié le 01/11/2020 à 19:23
PASCAL GUYOT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le nombre de demandeurs d’emplois sans aucune activité a baissé de 11 % sur le 3ème trimestre. Une nouvelle réjouissante, qui masque cependant une réalité bien plus contrastée sur le marché de l’emploi.

C’est la DARES, qui a publié les chiffres, ce 27 octobre, les chiffres du chômage en France pour le 3ème trimestre. Il en ressort que le nombre de demandeurs d’emplois sans aucune activité, la catégorie A de Pôle Emploi, a reculé de 11 %, permettant à la France de repasser sous la barre symbolique des 4 millions de chômeurs.

Un recul du nombre de demandeurs d’emplois, mais un marché du travail dégradé

Le déconfinement progressif, à partir de la mi-mai, et la reprise de l’activité économique expliquent en grande partie cette « embellie sur le front de l’emploi ». Mais certains veulent aussi y voir les résultats du plan de relance du gouvernement. Ainsi, le plan en faveur des jeunes (aides au recrutement des jeunes de moins de 26 ans, plan en faveur de l’apprentissage, …) pourrait justifier que les moins de 25 ans bénéficient le plus de ce recul (-15.2 %).

En revanche, les demandeurs d’emplois, ayant travaillés (catégories B et C de Pôle Emploi) augmentent de 26.7 % au 3ème trimestre. Toutes catégories confondues, les demandeurs d’emplois restent supérieurs à 6 millions en France.

Des prévisions négatives pour l’avenir sur le front de l’emploi

Les acteurs économiques, de l’artisan à la multinationale, manquent de visibilité et donc de confiance en l’avenir. Les projets sont donc suspendus ou reportés, réduisant d’autant plus les embauches. En outre, certains secteurs restent très fragilisés, comme celui de la restauration, des bars, de l’événementiel, de la culture ou encore du sport. Le nouveau confinement, qui a commencé ce vendredi 30 octobre pour un minimum de 4 semaines, ne devrait pas arranger la situation.

Le gouvernement a donc multiplié les mesures pour inciter entreprises et salariés à recourir massivement à la formation. La reconversion professionnelle est devenue un enjeu majeur, et un outil essentiel pour la réussite du plan de relance. Et pourtant, au regard des chiffres des demandeurs d’emplois en formation (catégorie D), la hausse, qui reste faible, n’est pas à la hauteur des ambitions et des attentes.

C’est donc un avenir morose, que les acteurs économiques prédisent. Une prédiction déjà confirmée par l’INSEE, qui soulignait, dans un rapport publié au début du mois d’Octobre, que la France devrait connaître un taux de chômage de 9.7 % à la fin de l’année 2020, soit 1.6 point de plus que celui enregistré à la même période en 2019.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pole Emploi se prépare à une dégradation du marché de l'emploi d'ici la fin de l'année !

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-