Angelina Jolie milite pour les abeilles et les femmes apicultrices

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 26 mai 2021 - 12:45
Image
angelina jolie
Crédits
National Geographic
“Women for Bees”: une initiative de l’UNESCO et Guerlain veut former des femmes apiculteurs-entrepreneurs et protectrices des abeilles
National Geographic

Pour sensibiliser au rôle des femmes apicultrices et des abeilles dans l’environnement, Angelina Jolie a posé couverte d’abeilles pour National Geographic, immobile, pendant une dizaine de minutes. Une image qui représente bien le délicat équilibre entre les humains et les insectes pollinisateurs, crucial pour la santé de la planète.

Environnement, sécurité alimentaire et autonomisation des femmes, associés dans un même projet

Les pesticides, les parasites et la destruction de leur habitat sont certains des facteurs qui menacent la survie des abeilles, pourtant essentielles à la production agricole. Pour attirer l’attention sur cette cause, la célèbre actrice Angelina Jolie est marraine de “Women for Bees”, une initiative de l’UNESCO et Guerlain, qui vise à former des femmes apiculteurs-entrepreneurs et protectrices des abeilles locales du monde entier.

Une mutualisation des pratiques traditionnelles partout dans le monde

Des femmes seront formées pour construire 2500 ruches d'ici 2025, et protéger 125 millions d'abeilles. Les formations se dérouleront cette année en Bulgarie, au Cambodge, en Chine, en Éthiopie, en France, en Russie, au Rwanda et en Slovénie. Le Pérou et l’Indonésie rejoindront le programme en 2022. Alors qu’en Chine, les habitants de la réserve de Xishuangbanna utilisent des ruches en rondins faites d'arbres tombés scellés avec de la bouse de vache pour protéger les abeilles en hiver, dans la réserve de Tonlé Sap au Cambodge, les apiculteurs élèvent des colonies sur des branches inclinées qui facilitent la récolte du miel sans détruire les colonies. Les pratiques sont différentes partout dans le monde et le projet vise à mettre en avant les pratiques apicoles locales tout en permettant de partager les bonnes pratiques dans les différentes cultures, et encourageant la participation de la femme au sein des sociétés.

Un projet qui débutera en Provence

En juin, Angelina Jolie rejoindra les 10 premières participantes qui assisteront à une formation accélérée de 30 jours à l'Observatoire Français d'Apidologie en Provence. Mais il n’y pas besoin de devenir une femme apicultrice pour soutenir les abeilles. Tout le monde peut participer en mangeant sans pesticides, et en prenant part à la défense des habitats naturels des abeilles, soutient l’actrice. Avec cette collaboration, Angelina Jolie espère faire “partie de la solution et non pas du problème". 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don