L’agriculture biologique s’implante sur le territoire Suisse en occupant un cinquième de sa surface agricole

Auteur(s)
S. Jouan avec AFP
Publié le 16 mai 2024 - 10:59
Image
suisse
Crédits
Unsplash
Unsplash

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié ce mardi 14 mai son Relevé des structures agricoles sur l’année 2023. De quoi mettre en avant l’importance de l’agriculture biologique sur son territoire, avec l’occupation d’un cinquième des surfaces agricoles.  

A contrario, ses exploitations agricoles au nombre de 47 719 en 2023 ont observé une baisse d’1,3% en comparaison avec l’année précédente. Cette baisse toucherait surtout les plus petites fermes de moins de 30 hectares, quant à elles en recul de 2,2%. Nous pouvons alors envisager une absorption des plus petites exploitations au profit des plus grosses. Un constat alors en demi-teinte.  

Par ailleurs, le secteur employait l’année passée 148 900 personnes, soit un recul de 2,2% sur un an.  

Cependant, plus grand bruit est donné à l’augmentation du nombre d’exploitations biologiques, bien que l’OFS concède un ralentissement dans leur ascension face aux quatre années précédentes. Nous pouvons malgré tout observer une augmentation d’1% de leur nombre, pour atteindre les 7 896 exploitations.  

Ces exploitations représentent sur le territoire alpin 16,5% des exploitations agricoles, avec une taille qui atteint en moyenne 24,1 hectares, soit 2,3 hectares supplémentaires en comparaison avec la moyenne du reste des exploitations agricoles.  

L’OFS note alors qu’en 2023, les exploitations bio occupaient « pratiquement un cinquième de la surface agricole utile ».  

La répartition de ces surfaces agricoles se fait avec 58% de prairies naturelles et pâturages, suivies de 38% de terres arables et 4% de vignobles et vergers. Ceci sur une surface agricole totale pour le pays d’1,04 million d’hectares.  

La porte-parole de l’Union suisse des paysans, Sandra Helfenstein, réagit à ce propos en expliquant que « les chiffres ne révèlent rien de surprenant ». En effet, cela serait le reflet d’une évolution « assez linéaire » du secteur. En d’autres termes, le recul se fait sur la place des vaches laitières.  

« Le fort changement structurel dans la production laitière se poursuit, une conséquence des prix à la production trop bas depuis des années », a-t-elle indiqué à l’AFP. 

Le cheptel bovin n’enregistre en 2023 qu’une modeste progression de 0,2% à 1,5 million de têtes. De plus, le nombre de vaches laitières décline de 2%, confirmant sa tendance à la baisse. La vente de lait étant sujet à différentes crises, l’OFS note un « intérêt croissant pour les autres vaches », soit les « vaches allaitantes destinées à la filière de viande bovine extensive ». En effet, leur nombre a augmenté d’1,9% en 2023, mais aussi de 20% sur ces dix dernières années.  

Traversant des crises similaires à l’Allemagne ou à la France, les agriculteurs se sont aussi rassemblés en Suisse pour protester contre la faiblesse du prix des denrées alimentaires comme des complexités administratives qui pèsent sur leur exploitation.   

Un groupe Facebook nommé « Révolte agricole suisse » avait appelé à une protestation d’ampleur. Ainsi, près de 250 tracteurs avaient convergé fin février vers un champ près de la commune d’Echallens (canton de Vaud) et s’étaient alignés pour former les lettres S.O.S. Une manœuvre impactante à la veille d’une réunion de l’interprofession du lait.  

Alors, une négociation à la hausse de 3 centimes par litre avait été négociée, cependant en-deçà des 4 centimes réclamés par les agriculteurs.  

Sur une note plus positive, la porte-parole de l’Union suisse des paysans se félicite toutefois que « la proportion de femmes chefs d’exploitation continue d’augmenter ». 

Selon l’OFS, 3.479 exploitations étaient dirigées par des femmes l’an passé, en hausse de 0,2% par rapport à 2022. « Depuis des années, ce chiffre ne cesse de progresser », souligne l’OFS, pour représenter 7,3% des exploitations en 2023.  

Une rémunération difficile et une augmentation de la place des femmes dans l’agriculture, voilà deux aspects qui, espérons-le, ne s’alimenteront pas l’un l’autre. 

À LIRE AUSSI

Image
agriculture
Comment atteindre artificiellement les objectifs du plan Ecophyto grâce au changement d’indicateur ?
Une enquête du Monde révèle le pot aux roses quant à aux effets trompeurs du nouvel indice de suivi des pesticides choisi par le gouvernement. Celui-ci permettrait de ...
13 mai 2024 - 11:40
Société
Image
Dubai
Le déluge à Dubaï lié à une opération ratée d'ensemencement des nuages ?
Depuis le début de la semaine, des inondations records sévissent dans la ville désertique et sont largement relayées sur les réseaux sociaux. Les précipitations représ...
18 avril 2024 - 12:33
Société
Image
usine
L’industrie du dessalement d’eau de mer en plein essor en Europe, mais non sans impact sur l'environnement
Marché qui tend à se développer, les européens entrent dans la course après que l’Arabie Saoudite s'est imposée sur le marché. L’Espagne est aujourd’hui le quatrième p...
15 mai 2024 - 09:20
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Blair
Tony Blair : de Bagdad à Davos, du caniche de Bush à un ersatz de Schwab
PORTRAIT CRACHE - Après avoir traîné son flair politique façon caniche de Bush sur les champs de bataille irakiens, Tony Blair, l'avocat devenu Premier ministre a su t...
15 juin 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.