La capitale mobilisée pour répondre aux besoins en toilettes publiques pendant les JO

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 23 avril 2024 - 17:18
Image
WC
Crédits
F. Froger / Z9
F. Froger / Z9

Malgré 750 toilettes publiques dans la capitale, l’accueil de 15 millions de visiteurs supplémentaires lors des Jeux olympiques amène la ville à se questionner sur sa capacité à fournir un nombre de sanisettes suffisant afin de limiter les longues files d’attente dans les rues. Pour pallier ce besoin, la ville souhaite renouveler 40% de ses infrastructures d’ici au début des Jeux. 

La capitale compte profiter de ce renouvellement des sanisettes pour installer des modèles plus performants et ainsi limiter le temps d’attente. À cet effet, un système de nettoyage trois fois plus rapide serait le gage d’une réduction du temps d’attente entre chaque usager. Par ailleurs, l’ajout d’urinoirs dans toutes les sanisettes permettrait selon Antoine Guillou, adjoint d’Anne Hidalgo chargé de la propreté de l’espace public et de l’assainissement, de doubler « en quelque sorte le nombre de toilettes disponibles. »  

Ces modèles seront aussi plus économes, avec une consommation d’eau et d’électricité réduites, l’une aux deux tiers et la seconde d’un tiers. L’adjoint précise encore que « Le programme a démarré en mars. D’ici aux Jeux olympiques, 150 sanisettes seront remplacées, à raison de dix par semaine, soit un peu moins de 40 % du parc ». En somme, 1 400 toilettes seront installées le long de la Seine rien que pour la cérémonie d’ouverture. Ce dispositif exceptionnel est justifié par les six kilomètres de bord de Seine concernés par l’événement. Afin de permettre aux spectateurs n’ayant pas payé pour l’obtention du statut VIP, et donc ne pouvant accéder aux structures qu’offre le Comité d’organisation des Jeux, 900 cabines et 500 urinoirs seront installés. Plus de 200 000 personnes sont attendues pour la soirée d’ouverture, qui elle serait d’une durée de quatre heures, alors ces équipements ne seront pas de trop.  

Ses visiteurs le savent, la ville tient la réputation d’offrir des odeurs d’urine peu agréables dès le petit matin. Afin d’éviter que celle-ci ne se transforme en urinoir à ciel ouvert, la ville décide de se pencher plus particulièrement sur le sujet, chose que les Parisiens attendent sans aucun doute depuis fort longtemps. 

Avec toutes les critiques que l’événement suscite, il aura au moins le mérite de permettre à la ville lumière de se doter d’équipements modernisés, pour inciter les personnes à privilégier les toilettes à un panneau de circulation afin de faire sa commission. 

À LIRE AUSSI

Image
camera surveillance
France : le marché des caméras de surveillance dopées à l'IA mise sur les JO pour grossir
Marginal en France, le marché de la vidéosurveillance algorithmique (VSA), qui repose sur la technologie pour détecter des comportements suspects, compte désormais sur...
16 avril 2024 - 16:46
Société
Image
JO 2024 : La défenseure des droits se penche sur la question des étudiants et sans-abri
La défenseure des droits Claire Hédon s'est "autosaisie" de la question des logements étudiants réquisitionnés et des sans-abri évacués pour les Jeux olympiques 2024. ...
29 janvier 2024 - 20:40
Politique
Image
JO 2024
JO 2024 : la Cour des comptes envisage jusqu’à 5 milliards d’euros d’argent public
Selon Pierre Moscovici, président de la Cour des comptes, le coût des Jeux oscillerait entre 3 et 5 milliards d’euros d’argent public. Tandis qu’était annoncé jusqu’à ...
27 mars 2024 - 12:57
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.