Aéroport d'Orly: agression au couteau d'un militaire affecté au plan Vigipirate

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Aéroport d'Orly: agression au couteau d'un militaire affecté au plan Vigipirate

Publié le 11/04/2015 à 13:41 - Mise à jour à 18:50
©Romuald Meigneux/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Maxime Macé
-A +A

Un militaire déployé à l'aéroport d'Orly dans le cadre du plan Vigipirate "alerte attentat" a été agressé vendredi 10. Ce sergent a été légèrement blessé par un homme armé d'un couteau.

En patrouille à l'aéroport d'Orly près de Paris, vendredi 10, dans le cadre du plan Vigipirate, un militaire a été agressé par un homme armé d'un couteau. Le sergent a été légèrement blessé à la pommette, probablement par un coup de poing mais n'a, heureusement, pas reçu de coups d'arme blanche. L'agression a eu lieu dans des toilettes réservées au personnel de l'aéroport vers 14h15.

L'agresseur est de type européen, vêtu d'un bonnet noir et d'un blouson noir, selon une source proche de l'enquête. Le militaire se "lavait les mains dans les toilettes réservées au personnel de l'aéroport, près du local réservé aux militaires, (lorsqu'il) a ressenti un coup dans le dos", a relaté une seconde source. Et d'ajouter: "il s'est retrouvé nez à nez avec un homme habillé de noir avec un bonnet, des gants et un couteau. Il y a eu un échange de coups et l'individu a pris la fuite. Le militaire est choqué".

L'agresseur du sous-officier a réussi à s'échapper et est toujours activement recherché par les services de police d'Ile-de-France. Aucune revendication n'a pour l'instant été déposée ce qui laisse penser à l'acte d'un déséquilibré.

Un communiqué commun des ministères de la Défense et de l'Intérieur informe que "légèrement blessé, le sergent a réussi à rapidement mettre en fuite son agresseur, armé d'un couteau".

Une enquête a été ouverte et confiée à la direction de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris. Dans la déclaration mentionnée plus haut, Jean-Yves Le Drian et Bernard Cazeneuve, respectivement ministres de la Défense et de l'Intérieur, "condamnent avec la plus grande fermeté l'agression dont a été victime" le militaire. Plus de 10.000 soldats français sont déployés sur le territoire national dans le cadre du plan Vigipirate.

 

Auteur(s): Maxime Macé

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un militaire affecté au plan Vigipirate a été agressé par un homme vendredi à Orly.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-