Agés de 14 à 18 ans, six jeunes soupçonnés d'avoir commis 127 cambriolages

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 19 octobre 2018 - 14:54
Image
Un brassard de police à Saint-Denis, le 29 juin 2018
Crédits
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
Les six jeunes cambrioleurs étaient tous connus des services de police.
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
Un groupe de six jeune hommes âgés de 14 à 18 ans ont été interpellés à Paris et en Seine-Saint-Denis entre mardi et mercredi. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de 127 cambriolages dans la capitale. Le montant du préjudice s'élève à près de 500.000 euros.

Ils étaient déjà connus des services de police. Pas moins de six jeunes ont été interpellés mardi 16 et mercredi 17, à Paris et en Seine-Saint-Denis. Ils sont soupçonnés d'avoir commis un nombre impressionnant de cambriolages dans la capitale et aux alentours.

En tout, 127 cambriolages ont été dénombrés à Paris mais aussi à Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine. L'enquête a débuté en avril dernier et a rapidement mené à un jeune de 17 ans, très défavorablement connu des services de police. Il aurait participé à une dizaine de vols.

Mais diverses investigations scientifiques et téléphoniques ont finalement permis d'identifier les cinq autres suspects, eux aussi connus des forces de l'ordre.

A voir aussi: Insécurité - le nombre de cambriolages explose à Paris

Ils ont tous été déférés en vue d'une mise en examen a indiqué 20 Minutes jeudi 18.

"Malgré leur jeune âge, ils sont tous très connus de nos services, ils ont souvent commencé leur carrière délictuelle entre 13 et 16 ans", a indiqué Vincent Lafon, le chef de la sûreté territoriale de Paris.

Les jeunes gens déjà expérimentés "procédaient sans repérage et dérobaient tout ce qui était facilement transportable: bijoux, montres, consoles, téléphones".

A chaque fois, les jeunes pénétraient dans les immeubles grâce à un pass vigik puis forçaient les portes des appartements, parfois à coups de pied. "Ils visaient le bas de la porte pour créer un trou dans lequel ils pouvaient s’engouffrer". Les faits avaient lieu en pleine journée, alors que les habitants étaient absents.

A lire aussi:

Le cambrioleur perd sa carte d’identité et porte plainte pour vol

A 14 ans, il cambriole, viole et tue une vieille dame de 83 ans

Rennes: trois jeunes ados cambriolent une crêperie

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.