Attentats de Paris: une voiture louée par Salah Abdeslam retrouvée dans le 18e

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 17 novembre 2015 - 17:47
Image
Une voiture suspecte retrouvée dans le 18e arrondissement de Paris.
Crédits
©Thibault Camus/Sipa
Une voiture, louée par Salah Abdeslam, a été retrouvée à Paris ce mardi matin dans le 18e arrondissement.
©Thibault Camus/Sipa
Alors que la chasse à l'homme se poursuit en France et en Belgique pour interpeller Salah Abdeslam, soupçonné d'être le huitième terroriste des attentats de vendredi 13, une voiture suspecte a été retrouvée abandonnée, ce mardi matin, dans le 18e arrondissement de la capitale. Elle aurait probablement servi à préparer les attaques.

Nouvel élément d'enquête sur les attentats de Paris. Une Clio noire immatriculée en Belgique a été retrouvée abandonnée dans le 18e arrondissement de Paris, ce mardi matin place Albert Kahn près des stations de métro "Simplon" et "Porte de Clignancourt". Louée par Salah Abdeslam, 26 ans, soupçonné d'être l'un des auteurs des attentats et visé par un mandat d'arrêt international, le véhicule aurait peut-être servi à la préparation des attaques de vendredi 13, qui ont fait au moins 129 morts et plus de 350 blessés à Paris. Elle aurait également pu être réservée à une équipe destinée à frapper le 18e arrondissement, comme le mentionnait le communiqué de l'Etat islamique qui indiquait que la zone était également visée.

Face à cette découverte, le boulevard Ornano a été entièrement bouclée par la police peu avant 10h. Un périmètre de sécurité a alors été mis en place, le temps pour les démineurs de la police de déterminer si le véhicule était piégé ou non.

Selon des sources policières, la voiture aurait été vue sur l'autoroute A1, dans le cadre de possibles liaisons préparatoires entre la capitale française et la Belgique. Enlevée par les forces de l'ordre après les vérifications nécessaires, le véhicule devrait faire l'objet d'une analyse approfondie afin de déterminer sa réelle utilisation lors des événements.  

En parallèle, les enquêteurs en savent désormais un peu plus sur les deux hommes qui ont aidé Salah Abdeslam à fuir Paris après les attentats de vendredi 13. Interpellés et placés en garde à vue, les convoyeurs, qui résident en Belgique à Molenbeek-Saint-Jean, s'appellent Mohamed Amri et Hamza Attou et auraient affirmé, lors de leur audition, lui avoir rendu service sans savoir qu'il venait de passer à l'acte.

Alors que la police fédérale belge a diffusé ce mardi une nouvelle photo de Salah Abdeslam, deux planques, où les terroristes ont résidé, ont été localisées à Bobigny et Alfortville, deux villes de la région parisienne. Lors des perquisitions, les policiers ont notamment retrouvé des puces de téléphone portable. Un lot de seringues, un jeu d'aiguilles courtes et des fils d'intubation éparpillés ont également été trouvés dans l'une des chambres d'hôtel louées par Salah Abdeslam, toujours activement recherché. Ce matériel médical pourrait avoir servi à des injections, probablement une prise de psychotropes. 

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Police Barrage Frontière Belgique
EN DIRECT- Attentats de Paris: Salah Abdeslam toujours introuvable
Après les attentats de Paris et Saint-Denis vendredi 13, les opérations de police se poursuivent avec 128 nouvelles perquisitions dans la nuit de lundi à mardi. Mais l...
17 novembre 2015 - 10:44
Politique
Image
Attentats Paris 13 nov 2015 BRI Bataclan
Attentats de Paris: comment la BRI a donné l’assaut au Bataclan
Il est 22h15 vendredi 13 quand une colonne de la BRI arrive au Bataclan. Au rez-de-chaussée règne un silence de mort. Trois jours après les attentats de Paris, on en s...
17 novembre 2015 - 13:15
Société
Image
Avion Rafale
Attentats de Paris: la France a de nouveau frappé Daech à Raqqa
L'aviation française a de nouveau bombardé le fief du groupe Etat islamique (EI) à Raqqa, dans le nord de la Syrie, dans la nuit de lundi à ce mardi, détruisant un cen...
17 novembre 2015 - 09:03
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.