Bormes-les-Mimosas : un loup "agressif" abattu dans le centre-ville

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 14 février 2019 - 17:37
Image
Des loups photographiés dans un parc animalier à Neuhaus en Allemagne, le 3 février 2019
Crédits
© Swen Pförtner / dpa/AFP/Archives
Un loup, décrit comme "agressif", a été abattu dans le centre-ville de Bormes-les-Mimosas dans le Var.
© Swen Pförtner / dpa/AFP/Archives

La gendarmerie a tué un loup ce jeudi 14 dans le centre-ville de Bormes-les-Mimosas. L'animal était décrit comme "agressif".

Les services de la gendarmerie se sont résolus à abattre l'animal. Un loup, décrit comme "agressif", a été abattu dans le centre-ville de Bormes-les-Mimosas dans le Var ce jeudi dans la matinée. Le canidé sauvage s'était au préalable introduit dans un camping de la ville.

Selon le journal Ouest-France, qui rapporte l'information, le loup a été aperçu par une personne effectuant des travaux dans un camping. "Le comportement agressif de l’animal l’a amené à prendre la fuite, à se réfugier dans son véhicule et à contacter la gendarmerie", a expliqué la préfecture du département.

Lire aussi - Danse avec les loups: une saison avec un berger dans les Alpes françaises

Les militaires se sont donc rapidement mis sur la trace de l'animal qui a été retrouvé dans un lotissement, près du centre-ville. "La patrouille dépêchée sur place et partie à la recherche de l’animal a également constaté son comportement agressif. Les deux premiers tirs alors réalisés n’ont pas permis de toucher l’animal", a fait savoir la préfecture.

Finalement, les forces de l'ordre ont retrouvé l’animal dans le centre du village et l’ont abattu de deux nouveaux tirs, vers 10h du matin. L’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a été informé de l’incident.

Avec environ 430 individus estimés, le loup, tant redouté par certains éleveurs, continue son "expansion rapide" en France, sans toutefois atteindre encore le seuil de viabilité. A l'origine de ce retour, la re-forestation, l'exode rural, l'augmentation des proies, l'adaptabilité d'un animal capable de parcourir de grandes distances, et de strictes mesures de protection (Convention de Berne, directive de l'UE).

Voir:

Le loup "en expansion rapide" en France, pas encore au seuil de viabilité

Le nouveau plan loup s'attire des critiques des pro et anti-loups

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.