Condamnée par un cancer, elle parvient à avoir un bébé qui meurt (photo)

Condamnée par un cancer, elle parvient à avoir un bébé qui meurt (photo)

Publié le 18/09/2018 à 14:55 - Mise à jour à 14:59
© DIDIER PALLAGES / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une mère de famille britannique, en phase terminale d'un cancer du sein très agressif, a choisi de retarder sa chimio et de poursuivre sa grossesse. Elle a mis au monde une petite fille, qui est morte huit jours plus tard.

Quand elle a appris qu'elle était atteinte d'un cancer du sein (une forme très agressive la destinant à une mort certaine sans traitement immédiat), Heidi Loughlin, une mère de famille britannique, était enceinte de trois mois.

Contre l'avis des médecins, elle a décidé de retarder sa chimio pour donner naissance à sa petite fille.

Ally est née par césarienne avec 12 semaines d'avance le 12 décembre 2015. Le médecin a expliqué à la maman qu'elle n'avait pas le choix si elle voulait avoir une chance de se sauver. Son bébé est malheureusement décédé huit jours plus tard d'une infection.

Here's the first picture of baby Ally and her mum. Heidi Loughlin, from Portishead is fighting a very aggressive form of...

Publiée par BBC West sur Lundi 14 décembre 2015

Depuis, Heidi est entrée en phase terminale de son cancer, et se bat pour vivre le plus de moments possibles avec ses fils, Noah et Tait, âgés de 5 et 4 ans, et son mari.

Lire aussi: condamnée par un cancer, elle offre 18 années de cadeau à son fils

Mais la maman, originaire de Bristol en Angleterre, poursuit aussi un autre combat. Si elle reçoit des centaines de messages de soutien et de compassion au quotidien sur les réseaux sociaux, elle doit aussi faire face aux commentaires méchants, de personnes qui l'accusent d'avoir délibérément tué sa fille, ou voulu faire de ses fils des orphelins.

Sur Twitter, Heidi a ainsi partagé samedi 15 un long et violent message d'un internaute qui lui a écrit sur son blog Storm In A Tit Cup (où elle raconte son quotidien depuis que le diagnostic est tombé).

"Tu n'as donné aucune chance à ce bébé. Tu l'as forcé à naître trois mois trop tôt et après tu te plains qu'on te l'a enlevée blablablablabla. (…) Le cancer n'a rien avoir avec sa mort. Tes choix désastreux l'ont mené directement à la mort", a notamment écrit cette personne. Tout le reste du message est très virulent.

Heidi a choisi de partager ces propos sur le réseau social pour dénoncer ce type de comportements, et prouver que rien ne lui l'empêchera de vivre à fond les derniers jours qui lui restent.

Et aussi:

Naissance d'un bébé "cyclope" en Indonésie, les parents traumatisés

Une mère, qui vendait du sexe en ligne, accusée de maltraitance sur son bébé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme enceinte atteinte d'un cancer en phase terminale a donné naissance à un bébé, qui est mort huit jours plus tard.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-