Cruauté animale : il grave au couteau deux prénoms sur le dos d'un rhinocéros (photo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 21 août 2019 - 12:47
Image
Le kilo de corne de rhinocéros vaut plus que celui de l'or ou de la cocaïne sur le marché noir
Crédits
© Tony KARUMBA / AFP/Archives
L'animal a probablement subi l'acte alors qu'il s'approchait des visiteurs (illustration).
© Tony KARUMBA / AFP/Archives

Une personne qui n'a pas encore été identifiée a gravé les prénoms "Camille" et "Julien" sur le dos d'un rhinocéros dans un zoo de Royan, dimanche 18 août. L'animal n'a visiblement pas souffert.

Le geste se voulait sans doute romantique, il s’est soldé par un acte où la stupidité se double de cruauté. Une personne -qui n’a pas encore été identifiée- a gravé deux prénoms sur le dos d’un rhinocéros dans un zoo de Royan en Charente-Maritime.

Selon une information du site Royan News, confirmée par France 3, les faits se sont déroulés dimanche 18 au zoo de La Palmyre. Dans ce parc animalier en effet, l’enclos du rhinocéros est si proche du public qu’il est possible de toucher la peau de l’animal quand celui-ci vient se positionner à la limite de l’espace qui lui est dédié.

C’est probablement à ce moment-là que l’auteur des faits a gravé les prénoms Camille et Julien sur le dos de l’animal. A priori, ce dernier n’a pas souffert de la manœuvre, sa peau étant si épaisse qu’il n’a rien senti. L’animal a d’ailleurs été nettoyé à l’aide d’une brosse permettant d’enlever la couche de peau morte, ce qui a permis d’effacer l’inscription, qui était notamment visible pour des visiteurs choqués d’un tel acte.

Toujours selon Royan News, le directeur de l’établissement, s’il rappelle que cet acte est bien entendu illégal, imagine que les auteurs n’ont peut-être pas eu conscience de la portée d’un acte aussi absurde, surtout si l’animal ne ressentant pas de douleur n’a pas réagi. "C’est vrai qu’il y a des choses qui nous semblent tellement évidentes qu’on oublie peut-être de les marquer dans le règlement intérieur" commente-t-il.

Voir aussi:

Un homme poursuivi pour "cruauté" après avoir décapité un coq avec les dents

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.