Fausses accusations de pédophilie contre un prêtre : un couple poursuivi

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 29 octobre 2018 - 21:39
Image
Justice.
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
ouple ayant accusé un prêtre de pédophilie poursuivi pour dénonciation calomnieuse.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
La justice a engagé des poursuites contre un couple de Châlons-en-Champagne, auteur de fausses accusations de pédophilie contre un homme d'église. Ce lundi, ils ont été accusés de dénonciations calomnieuses.

Au printemps dernier, un couple résident à Châlons-en-Champagne dans la Marne avait accusé un prêtre du diocèse de s'être livré à des actes d'attouchements sexuels sur plusieurs jeunes garçons. Ce lundi 29, le tribunal correctionnel de la ville a estimé que les plaignants s'étaient rendus coupable de fausses accusations à l'encontre du prélat.

Le parquet  de Châlons-en-Champagne a doc engagé "des poursuites pour dénonciation calomnieuse à l'encontre du couple ayant procédé à des accusations de pédophilie à l'encontre du prêtre responsable du Foyer de charité de Baye". La dénonciation remonte au 25 mars dernier. Le procureur de la République de la Marne, Eric Virbel,a expliqué avoir reçu la lettre d’un couple proche du foyer, , un château qui accueille des retraites spirituelles, dénonçant les agissements du prêtre, accusé d’avoir commis des "attouchements sur des jeunes garçons issus de quatre familles".

Voir aussi - L'Eglise en rangs dispersés face à l'urgence à s'attaquer aux scandales sexuels

Les autorités ecclésiastiques du département, la conférence des évêques de France ainsi que diverses associations de lutte contre les dérives et la pédophilie dans l’Eglise catholique avaient également été alertés par le couple des prétendus abus de l'homme d'Eglise.

Or, l'enquête ouverte pour agressions sexuelles a été close le 15 octobre et classée sans suite. En effet, les investigations menées par les gendarmes de la section de recherche d'Epernay n'ont  pas permis "de retrouver le moindre élément venant confirmer les accusations", a indiqué le parquet. Et d'ajouter que "la seule présumée victime que les accusateurs avaient nommée a démenti" les faits.

Les deux mis en cause comparaîtront eux le 27 février prochain devant la justice.

Lire également:

Pédophilie dans l'Eglise: une enquête parlementaire indépendante se heurte au refus du Sénat

Prêtres mariés: une idée qui sème le trouble dans l'Église catholique

Abus sexuels dans l'Église: rejet d'une demande de commission d'enquête sénatoriale

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.