"Gilets jaunes": un deuxième mort en marge des blocages

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Gilets jaunes": un deuxième mort en marge des blocages

Publié le 20/11/2018 à 20:52 - Mise à jour à 20:54
© NICOLAS TUCAT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un deuxième mort est à déplorer, en marge des manifestations des "gilets jaunes". Il s'agit d'un motard percuté lundi dans la Drôme par un camion qui cherchait à éviter un barrage. Il a succombé ce mardi à ses blessures.

Une seconde personne a trouvé la mort ce mardi 20, suite a un accident qui a eu lieu en marge d'une opération des "gilets jaunes", a confirmé le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nuñez.

Il s'agit d'un motard qui avait été renversé par un camion près d'un barrage installé lundi 19 à Portes-lès-Valence, mais les manifestants ne seraient pas directement impliqués dans ce drame. Le barrage filtrant avait provoqué un embouteillage sur la Route nationale 7 et le chauffeur du poids lourd bloqué aurait alors subitement décidé de faire demi- tour, franchissant une ligne blanche selon les premiers éléments de l'enquête.

Le motard, un homme de 37 ans, était alors en train de remonter la file des véhicules et a percuté le camion. Médicalisé sur place par le Smur, il a été transporté en urgence eu centre hospitalier de Valence dans un état grave. Il est malheureusement décédé des suites de ses blessures ce mardi.

Il s'agit du second décès aux abords d'un barrage depuis samedi 17. Le premier était survenu dès les premières heures de l'opération en Savoie.

Voir: Mort d'une gilet jaune en Savoie: la conductrice a volontairement redémarré

Selon le ministre de l'Intérieur, une conductrice qui emmenait sa fille chez le médecin a été prise de panique quand les manifestants se sont mis à taper sur sa voiture. Elle a alors foncé sur eux, percutant une femme. La manifestante tuée était âgée de 63 ans. En état de choc, la conductrice a été placée en garde à vue. Au regard des images de vidéosurveillance,  "il était impossible de qualifier l'acte d'involontaire", a indiqué le parquet de Chambéry. Il semblerait cependant que la conductrice du 4x4, entourée par des gilets jaunes, "était paniquée et ne se rendait pas compte de ce qu'elle faisait".

Si dans la majorité des cas les blocages se veulent "bon enfant", l'action des "gilets jaunes" a tout de même connu de nombreux débordements qui ont fait plusieurs centaines de blessés depuis samedi.

Lire aussi:

Les "gilets jaunes" poursuivent leurs actions, Macron appelle au "dialogue"

#PayeToiUnJournaliste: la presse dénonce les agressions des gilets jaunes

Aisne: des gilets jaunes forcent une femme musulmane à retirer son voile

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un motard qui a percuté lundi un camion près d'un barrage des "gilets jaunes" est mort ce mardi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-