Hommage national au gendarme Beltrame : voici la date et l'heure fixée

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 26 mars 2018 - 17:05
Image
Le portrait du lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame parmi des bouquets de fleurs, à la gendarmerie de Carcassonne, le 25 mars 2018
Crédits
© Eric CABANIS / AFP
Un hommage national pour le gendarme Arnaud Beltrame va être organisé mercredi aux Invalides.
© Eric CABANIS / AFP
La cérémonie d'hommage national au gendarme Arnaud Beltrame sera organisée mercredi à 11h30 aux Invalides à Paris. L'Elysée l'a annoncé ce lundi. La famille du lieutenant-colonel et celles des victimes seront présentes.

Arnaud Beltrame va recevoir un hommage national mercredi 28 a annoncé l'Elysée ce lundi 26. Le gendarme tué par le terroriste Radouane Lakdim vendredi 23 a été érigé au rang de héros après les attentats perpétrés dans l'Aude.

Sa famille sera présente aux Invalides à Paris à 11h30. Celles des autres victimes sont d'ailleurs aussi conviées. L'Elysée a également indiqué qu'Emmanuel Macron, "accompagné de son épouse", "prononcera un éloge funèbre". La cérémonie sera ouverte au public.

A voir aussi: France - hommage aux victimes et à un "héros" deux jours après une attaque jihadiste

Ce lieutenant-colonel a été grièvement blessé au magasin Super U de Trèbes après avoir pris la place d'une femme qui était prise en otage par Radouane Lakdim.

Gravement touché avant l'assaut, Arnaud Beltrame a finalement succombé à ses blessures. L'autopsie du militaire a révélé qu'il avait été touché par des balles, les blessures n'étaient cependant pas mortelles.

Le gendarme avait aussi "une plaie gravissime de la trachée et du larynx" faite par une arme blanche. C'est cette blessure grave qui a été la cause de sa mort.

"Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort au service de la nation, à laquelle il avait déjà tant apporté. En donnant sa vie pour mettre un terme à l’équipée meurtrière d’un terroriste djihadiste, il est tombé en héros", indiquait l'Elysée samedi 24 dans un communiqué à propos de l'homme qui a entre autre fait partie de la Garde républicaine et était affecté à la sécurité du palais.

À LIRE AUSSI

Image
Police nationale
"Apologie du terrorisme" : en garde à vue, Stéphane Poussier revendique ses propos sur Arnaud Beltrame
Placé en garde à vue dimanche, Stéphane Poussier a revendiqué ses propos et a contesté l'infraction d'"apologie du terrorisme" qui lui est reprochée. Cet ex-candidat d...
26 mars 2018 - 14:19
Société
Image
France-Soir
Attaques de l'Aude : Arnaud Beltrame, le gendarme tombé en "héros"
Le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, décédé après s'être substitué à une otage du tueur jihadiste de l'Aude, suscitait l'admiration samedi en France p...
24 mars 2018 - 13:04
Image
Hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame
Attentat près de Carcassonne : le gendarme Beltrame égorgé par le terroriste ?
Arnaud Beltrame, le gendarme tué vendredi par le terroriste Radouane Lakdim à Trébès (Aude) après avoir pris la place d'une otage, a succombé à des lacérations à l'arm...
26 mars 2018 - 12:19
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.