JO-2024 : Le chef de la délégation olympique mongole détroussé de 600.000€ à Saint-Denis

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 02 novembre 2023 - 21:50
Image
Personne avec capuche qui marche dans rue sombre
Crédits
Vladyslav Lytvyshchenko - Unsplash
Vladyslav Lytvyshchenko - Unsplash

Ce n'est pas encore olympique, mais les jeux ont commencé. Le 11 octobre dernier, le chef de la délégation olympique mongole, à Paris pour la préparation des JO-2024, s'est fait détrousser un sac qui contenait quelque 600.000 euros de bijoux aux pieds du Stade de France.

Le comble, c'est qu'il était à la capitale avec son épouse, pour assister à un comité de sécurité de préparation des Jeux Olympiques (JO). L'AFP a appris de source policière que le couple regagnait son hôtel en VTC depuis l'aéroport de Roissy, quand un scooter monté par deux hommes s'est approché d'une des vitres arrière pour la briser. Le sac s'est fait attraper et a disparu du tunnel de Landy pour ne plus revoir ses propriétaires.

Le préjudice déclaré par le couple mongol s'élève à 570.000 euros, dont deux boucles d'oreilles d'or et de diamants d'une valeur unitaire de 165.000 euros, selon le parquet. D'après le site du CIO, la victime dirige plusieurs grandes entreprises en Mongolie.

La semaine dernière, trois hommes âgés de 22 à 25 ans ont été arrêtés, à leur domicile à Saint-Denis.

"C'est une équipe qui repère (des victimes fortunées) à Roissy et fait passer le message à un scooter qui suit la voiture. Il intervient au moment le plus propice, lorsque la voiture est ralentie sur une voie de circulation", a déclaré à l'AFP le parquet de Bobigny.

Les enquêteurs ont relié à la même équipe un vol de bijoux et maroquinerie de deux voyageurs saoudiens, selon le même mode opératoire, survenu le 2 octobre, pour un préjudice estimé de 50.000 euros.

Les bijoux n'ont pas été retrouvés lors des perquisitions, mais de nombreuses photos accablantes ont été découvertes sur les téléphones des suspects, a relaté la source policière.

Les voleurs présumés ont été placés en détention provisoire, en vue de leur procès en comparution immédiate, le 30 novembre prochain au tribunal de Bobigny.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.