Jonathann Daval "squelettique" : son état de santé préoccupant

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 29 mars 2018 - 17:00
Image
L'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer (C) donne une conférence de presse à Gray-la-Ville le 29 janvier 2018
Crédits
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Jonathann Daval, transféré dans le service psychiatrique de la prison de Dijon, a perdu beaucoup de poids, au point de devenir "squelettique" et d'inquiéter son avocat.
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Depuis deux semaines, Jonathann Daval, qui a avoué fin janvier avoir tué son épouse Alexia, a été transféré dans l'unité psychiatrique de la maison d'arrêt de Dijon. Son état de santé inquiète de plus en plus son avocat, qui a révélé que son client était devenu "squelettique" et était aussi sous psychotropes.

Jonathann Daval est en train de dépérir. L'homme de 34 ans, qui a avoué fin janvier avoir tué son épouse Alexia, insistant sur le fait que c'était "involontaire", est incarcéré depuis dans la maison d'arrêt de Dijon en attente de son procès. Mais il y a une quinzaine de jours, il a été transféré dans l'unité psychiatrique de la prison et est "sous surveillance médicale renforcée en raison d'une perte de poids massive".

C'est l'avocat du prévenu, Me Randall Schwerdorffer, qui a donné de ses nouvelles ce jeudi 29 lors d'une interview accordée à France 3 Bourgogne Franche-Comté. Très inquiet pour l'état de santé de son client, le conseil a ainsi révélé qu'il était devenu "physiquement squelettique, très amoindri" et se trouve "manifestement sous traitement d'un certain nombre de psychotropes".

Voir aussi: meurtre d'Alexia Daval - son mari Jonathann transféré en psychiatrie

Tout ceci est révélateur d'un état dépressif et remet en cause la suite de son incarcération. Car si son état de santé se dégrade encore, il pourrait bien être admis dans un hôpital afin de recevoir un traitement adapté.

"Il y a des analyses qui sont en cours. En fonction des résultats, soit on considérera que son état de santé est compatible avec sa détention telle qu'elle se passe aujourd'hui, soit son état se dégrade et on verra à ce moment ce qu'il est opportun de faire", a souligné Me Randall Schwerdorffer.

Sa dépression serait due à une décompensation psychique suite à trois mois de mensonges. Car avant d'avouer le meurtre d'Alexia Daval, le mari de la joggeuse a fait croire pendant ces trois mois qu'il n'avait aucun lien avec sa mort. Il a même joué le mari éploré aux côtés de ses beaux-parents.

Beaux-parents qui n'éprouvent cependant aucune haine envers le meurtrier de leur fille: "Il doit suffisamment souffrir comme ça, ce n’est pas la peine d’en rajouter".

À LIRE AUSSI

Image
L'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer (C) donne une conférence de presse à Gray-la-Ville le 29 janvier 2018
Alexia Daval : son mari Jonathann maintient qu'il "ne voulait pas la tuer"
Jonathann Daval, qui a reconnu avoir étranglé son épouse Alexia en Haute-Saône, a été entendu par le juge d'instruction chargé de l'affaire, pour la première fois depu...
21 mars 2018 - 10:57
Société
Image
Alexia Daval, une joggeuse de 29 ans disparue à Gray, dans une photo fournie par la gendarmerie nati
Affaire Alexia Daval : le mari entendu par le juge, il maintient sa version des faits
Le 9 mars, Jonathann Daval a été entendu par le juge d'instruction (l'information n'a été dévoilée que ce mardi). Il a maintenu sa thèse: oui il a tué sa femme Alexia,...
20 mars 2018 - 19:38
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.