Le Canard déchaîné... à côté de la vérité

Auteur(s)
Xavier Azalbert, pour FranceSoir
Publié le 02 mars 2022 - 16:38
Image
Hergé lisant Tintin et le lac aux requins, le 7 décembre 1972.
Crédits
STF / AFP
"Hergé" lisant "Tintin et le lac aux requins", le 7 décembre 1972.
STF / AFP

Dans le Canard enchaîné de ce jour, on peut lire une brève intitulée : « un site antivax se fait bêtement piquer ». Le palmipède, connu pour le ton satirique de ses articles, est victime d’une nouvelle crise d’urticaire envers FranceSoir, en publiant une information parcellaire, suite à une décision de justice qu'il croit bon de commenter ainsi : « en plus de constituer une violation de sa vie privée, l’info était rigoureusement fausse… le site de référence des antivax n’a pas fait appel. »

Le Canard s'entête

Ce n'est pas la première fois que le Canard s'attaque à FranceSoir, avec force approximations hasardeuses. Ici, « l'affreuse atteinte à la liberté de la presse », ironise l'hebdomadaire, concerne la condamnation d'un article publié le 14 juin 2021 - modifié le 28 février dernier.

Passons sur la grossière qualification d'antivax, et sur la grotesque épithète de « complotiste » : le volatile emploie parfois des noms d'oiseaux, y compris à tort. Mais notons qu'au feu de la confraternité, le Canard passe à l’orange en ne précisant pas que FranceSoir est un média, ayant reçu en novembre 2017 l'agrément de la CPPAP (Commission paritaire des publications et agences de presse), confirmé en avril 2021, information qu’il est facile de retrouver sur le site de référence du ministère, ou en faisant une simple recherche sur Google comme le précise la Lettre A.

L'adresse du siège social, en cours de modification, a semblé poser problème à la justice et au demandeur, canarde également le bref article, pas avare de complaisance. Pourtant, l'adresse n'est pas difficile à trouver, et le suivi de courrier n'est pas un obstacle pour la Poste...

Un vilain petit Canard ?

Le "journal satirique paraissant le mercredi" n’a pas jugé bon de contacter FranceSoir ou son avocat, afin de se faire préciser les raisons de l’absence d’appel du jugement rendu le 26 janvier 2022 par la 17ème chambre civile du tribunal judiciaire de Paris, dans l'affaire qui opposait FranceSoir au professeur Caumes.

Or, FranceSoir n’a pas fait appel parce que le professeur Caumes a préféré signer une transaction, évitant ainsi une confrontation face à de nouveaux juges. Mais cela, le Canard ne le dit pas, peut-être victime d'une information incomplète de sa source ? Il publie donc une information parcellaire et « à charge », sans prendre le temps d’instruire à décharge – un manquement à la déontologie journalistique la plus élémentaire.

Notons, dans un esprit d'apaisement, que les positions récentes de l'infectiologue, saluées par plusieurs de nos fidèles lecteurs, sont désormais proches de celles que FranceSoir avait relayées... avec un peu d'avance, certes.

Un canard laquais ?

Le Canard se fait oiseau de mauvais augure : si l’information publiée par FranceSoir était « rigoureusement fausse », comme il l'affirme, le lecteur avisé ne manquera pas d’observer et d'objecter qu'Eric Caumes a préféré attaquer FranceSoir sur le fondement de l’atteinte à la vie privée (dossier médical) plutôt que sur le fondement de la diffamation - lui qui a reconnu après notre article avoir « pris un peu de recul », étant « en quasi-burn-out » comme beaucoup de confrères, ce qui l’a un temps éloigné des plateaux de télévision notamment. Une subtilité qui n'est visiblement pas venue à l'esprit du rédacteur de l'article...

Claque de Caumes

Le Canard n'est pas un perdreau de l'année : difficile de croire qu'il bayait aux corneilles quand sa source zélée lui a délivré l'information. Était-elle correcte et complète, et a-t-il fait l'autruche ? Ou bien, avec une légèreté coupable, s'est-il fait le perroquet d'un quelconque corbeau ? Comme l'écrivent les joyeux drilles du mercredi quand ils reconnaissent avoir été pris en défaut : « pan sur le bec ! »

À LIRE AUSSI

Image
Eric Caumes BFM
Le Pr Eric Caumes et ses apparitions médiatiques
Il ne se passe pas un jour sans que l’AP-HP ne délivre son lot de surprises sur la fréquence des apparitions médiatiques de certaines personnes et la pression afférent...
14 juin 2021 - 22:23
Société
Image
Les decorateurs
De "Décodeurs de l'info" à "Décorateurs de l'info" : Le Monde a t-il franchi le pas ?
Contrairement à l’avis du « décodeur » du Monde, nous confirmons que le confinement aveugle et policier a augmenté la mortalité.Dans un article des décodeurs du monde ...
22 juin 2020 - 13:43
Opinions

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.