Le port du masque obligatoire sur les plages des Alpes-Maritimes

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 09 avril 2021 - 12:59
Image
Masque plage
Crédits
AFP
Masque en rade
AFP

Un arrêté de la Préfecture des Alpes-Maritimes en date du 6 avril rend obligatoire le port du masque sur les plages, pour toute personne âgée de plus de onze ans. Avec la douceur printanière, les Azuréens venaient se ressourcer sur les plages de galets qui bordent le littoral. Bas les masques pour bronzer et respirer de l’air pur ! Depuis le mercredi 7 avril, les habitants des Alpes-Maritimes ne pourront plus profiter de l’air marin ou alors de l’air filtré par les tissus du masque devenu obligatoire sur les plages.

L’objectif de la préfecture ? Rendre plus cohérent l’usage du port du masque. Dans le communiqué de la préfecture, il est souligné que "le port du masque est de nature à limiter le risque de circulation du virus dans l'espace public caractérisé par une concentration de personnes" et qu'il "y a lieu d'imposer, par souci de lisibilité et de cohérence, le port du masque sur la totalité de l'espace public, des lieux publics et/ou accessibles au public des communes où il existe plusieurs zones à fort risque de contamination". La mesure court jusqu’au 3 mai et concerne dix-huit villes, longeant le littoral. Cependant, l’obligation « ne s’applique pas aux personnes pratiquant des activités physiques ou sportives ». Leur masque doit être cependant remis dès l’arrêt de l’activité.

Selon un reportage de France 3, Provence Alpes Côtes d’Azur, les Azuréens sont mécontents et le font savoir. Un Antibois s’est confié à France 3 : « C'est un arrêté fantaisiste qui ne correspond en rien à la réalité. Ça ne sert strictement à rien. Il y a du grand air aujourd'hui, on est au mistral. Je ne pense pas que c'est là où le virus va se propager au maximum. »

Un peu partout en France, d'autres plages sont logées à la même enseigne : un article du Figaro les a même recensées.

Le bronzage avec les marques du masque est peut-être en passe de devenir la mode de l'été 2021 ?

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.