Le président émirati d'Interpol sous le coup d'une plainte pour "torture" et "détention arbitraire"

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 27 novembre 2023 - 20:10
Image
Le logo d'Interpol en novembre 2021 à Istanbul, en Turquie
Crédits
© Ozan KOSE / AFP/Archives
© Ozan KOSE / AFP/Archives

Depuis l'Autriche, deux Britanniques ont déposé plainte contre le président émirati d'Interpol, pour "torture" et "détention arbitraire". En place depuis 2021, Ahmed Nasser al-Raisi est attendu à Vienne pour l'assemblée générale de l'organisation internationale de police.

Matthew Hedges est chercheur, Ali Issa Ahmad est agent de sécurité. Ils ont tous deux été arrêtés aux Émirats arabes unis, respectivement en 2018 et 2019.

Le premier a fait état de sept mois de détention "terrifiants", pour l'essentiel à l'isolement, avec "des menaces de violence", dans le but de lui faire avouer une prétendue appartenance aux services de renseignements britanniques. Forcé à confesser, il a été condamné à la prison à perpétuité pour espionnage en novembre 2018, puis gracié moins d'une semaine plus tard, sous pression internationale.

Le second, fan de football, affirme avoir été arrêté pour avoir porté un maillot en soutien au Qatar lors de la Coupe d'Asie des nations. Il a dit avoir reçu des coups de poing et de couteau pendant ses quelque trois semaines de détention.

Comme le rapporte l'AFP, tous deux estiment qu'en tant qu'inspecteur général du ministère de l'Intérieur, M. Raisi porte une responsabilité dans leur sort.

"Nous espérons que les autorités autrichiennes vont enquêter sur ces graves allégations", a déclaré Me Rodney Dixon, leur avocat. Pour ce faire, la procédure s'appuie sur "la compétence universelle", principe qui permet aux autorités d'engager des poursuites si le suspect voyage dans le pays.

Également saisie, notamment parce qu'elle abrite le siège d'Interpol, la France a ouvert en mars 2022 une enquête à son encontre pour "complicité de torture".

Les plaignants ont aussi engagé des actions pénales en Norvège, Suède et Turquie.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.